Publié

footMondial-2014: l'Allemagne veut se qualifier chez elle avec la manière (PRESENTATION)

BERLINLAHM (Allemagne), 10 oct 2013 (AFP) - L'Allemagne est avide des trois points contre l'Eire, vendredi à Cologne, afin d'assurer devant son public, "de préférence avec une belle prestation" selon Thomas Müller, le billet pour le Mondial-2014 avant le voyage en Suède.

Un point pourrait même suffire à la Mannschaft qui possède cinq longueurs d'avance sur la Suède, hôte de l'Autriche, et une différence de buts quasi insurmontable ( 21 contre 6) sur la bande de Zlatan Ibrahimovic, avant le déplacement à Stockholm quatre jours plus tard en conclusion de la phase de poules. "On est confiant en notre force et on vise la qualification, de préférence avec une belle prestation", a prévenu Thomas Müller, l'un des sept joueurs du Bayern Munich retenus par Joachim Löw avec les retours de Bastian Schweinsteiger et Mario Götze. Le passé parle en faveur de l'Allemagne qui n'a perdu que deux matches de qualifications mondiales à domicile depuis 1934: 0-1 contre le Portugal en 1985 et 1-5 contre l'Angleterre en 2001. Löw doit réussir sa mission avec un groupe réduit à 19 membres suite aux moult forfaits sur blessures dont ceux du buteur Miroslav Klose et du milieu offensif Marco Reus, auteurs de trois des six buts (6-1) à Dublin un an plus tôt, l'une des 7 victoires durant le parcours entaché seulement du nul (4-4) à domicile contre la Suède. "S'il n'y a pas de blessés durant la préparation, on est paré dans tous les secteurs du jeu", a insisté Löw, avant son 98e match à la tête de la Mannschaft qu'il souhaite transformer en 67e victoire (16 nuls, 15 défaites). ------------------ S'il n'a retenu qu'un seul attaquant pur, l'inexpérimenté Max Kruse, Löw peut fort bien aligner Müller en pointe, là où le Bavarois s'est révélé lors du Mondial-2010 et où il a oeuvré avec le Bayern samedi à Leverkusen (1-1). Les absences ne devraient pas peser sur le milieu de terrain, où Schweinstiger devrait assurer le ratissage défensif avec Sami Khedira, tandis que Mesut Özil dirigera les opérations offensives avec les Kroos, Schürrle et Draxler... En revanche, le sélectionneur a prévu de conserver Philipp Lahm au poste de latéral droit dans une défense qui, après quelques errements, est restée imperméable lors des deux précédentes sorties. "Il est probablement le meilleur latéral au monde, le seul joueur à pouvoir évoluer à tous les postes de joueur de champ. Mais ce n'est pas le moment de modifier le milieu de terrain", a assuré Löw, en référence à la transformation de Lahm en N.6 par Guardiola au Bayern Munich. Que peut craindre la machine allemande face à des Irlandais quasiment hors course après deux défaites de rang contre la Suède (1-2) puis en Autriche (1-0) et le départ de Giovanni Trapattoni remplacé par le sélectionneur des Espoirs ? "Leur défense compacte et leur présence physique", a souligné le sélectionneur, déterminé à finir invaincu ces qualifications, comme pour le Mondial-2010 (8v, 2n) et à défaut d'un 10/10 pour l'Euro-2012. "Leur coeur énorme pendant 90 minutes" lorsqu'il s'agit de se battre pour les couleurs nationales, a ajouté Schweinsteiger, qui devrait profiter de ces deux derniers matches du groupe C pour intégrer le club des 100 capes. sg

(AFP)

Votre opinion