Publié

footMondial-2014 - La Suisse va chercher son billet pour le Brésil à Tirana (PRESENTATION)

LAUSANNE, 10 oct 2013 (AFP) - La Suisse, confortablement ancrée aux commandes du Groupe E, va chercher vendredi soir son billet pour le Brésil à Tirana, où une victoire face à la modeste Albanie lui permettrait de valider sa qualification pour le Mondial-2014 de football.

Avec cinq points d'avance sur l'Islande, deuxième du groupe, et six sur la Slovénie, qu'elle affrontera mardi pour le dernier match des qualifications, la "Nati" peut même gagner sa place pour sa troisième Coupe du monde d'affilée avec un match nul ou une défaite, en fonction des résultats de l'Islande à Chypre et de la Slovénie contre la Norvège vendredi. Ce qui est hors de question pour le sélectionneur Ottmar Hitzfeld. "Nous voulons gagner ce match !", a de nouveau insisté l'Allemand jeudi devant la presse. "Même si un nul peut suffire vendredi pour s'ouvrir les portes de la Coupe du monde au Brésil, je vous assure que nous ne spéculerons pas". La Suisse a certes peu de concurrence dans un Groupe E au niveau très faible, mais elle reste sur 12 matches sans défaite, se permettant même le luxe de battre le Brésil (1-0) lors d'une rencontre amicale en août. Depuis qu'Alexander Frei, le plus prolifique attaquant de son histoire, a tourné le dos à l'équipe nationale au printemps 2011, marqué par l'échec de la campagne pour l'Euro-2012, la "Nati" a changé de visage. Avec ses jeunes vedettes Xherdan Shaquiri, né au Kosovo il y a tout juste 22 ans, et Granit Xhaka, lui aussi d'origine kosovare, elle reflète désormais le multiculturalisme d'un pays qui a accueilli nombre de réfugiés après l'éclatement de l'ex-Yougoslavie. Parmi les joueurs retenus par Ottmar Hitzfeld pour ce match à Tirana, figurent pas moins de six albanophones: Shaqiri et Xhaka, mais aussi Valon Behrami, Blerim Dzemaili, Admir Mehmedi et Pajtim Kasami, l'un des champions du monde des moins de 17 ans appelé pour la première fois chez les grands suite à la blessure du latéral Stephan Lichtsteiner. Aussi, la Suisse s'attendait à une rencontre un peu spéciale à Tirana mais le sélectionneur tentait de la remettre dans un contexte sportif: "Behrami, Xhaka et Shaqiri ne seront pas seuls sur la pelouse. Leurs coéquipiers seront là pour les aider à faire face", a estimé Hitzfeld. "Cela reste un match de football, un match qui verra le public albanais soutenir son équipe et siffler la nôtre", selon l'Allemand. Hitzfeld entend d'autant plus régler la question de la qualification par une victoire dès vendredi soir pour consolider le rang de la Suisse, 14e actuellement au classement de la FIFA. Sinon, la Nati aura une autre deuxième chance contre la Slovénie mardi à Berne. stp/stt/jgu

(AFP)

Votre opinion