Publié

FootballMondial-2014 - Les Belges dans la rue pour pousser les "Diables" jusqu'au Brésil

BRUXELLES, 11 oct 2013 (AFP) - Des dizaines de milliers de Belges ont envahi vendredi les places, cafés et salles de sport du royaume pour encourager les "Diables rouges", qui pourraient valider leur billet pour le Mondial au Brésil.

Des écrans géants ont été installés dans les principales villes pour diffuser le match Croatie-Belgique, qui a débuté à 18H00 (16H00 GMT) à Zagreb. Un match nul qualifierait les Diables Rouges, en tête de leur groupe, pour le Brésil. En cas de défaite, ils auront une ultime chance de marquer le point leur manquant mardi à Bruxelles contre le pays de Galles. Pris dans une ferveur "noir-jaune-rouge" jamais vue depuis la campagne du mondial mexicain en 1986, où les hommes de Guy Thys avaient terminé 4e, les Belges ont quitté le travail plus tôt que d'habitude pour rejoindre à temps les dizaines de lieux où le match était retransmis. Le visage coloré aux couleurs nationales, 6.000 personnes ont ainsi convergé vers la célèbre Grand-Place de Bruxelles, où un écran géant avait été dressé. Quelque milliers d'autres étaient également installées près de la Gare centrale, a constaté un journaliste de l'AFP. Le plus grand amphithéâtre de l'Université libre de Bruxelles (1.500 places) affichait également complet. Menés par le Premier ministre Elio Di Rupo, près de 2.000 supporteurs belges ont fait le déplacement de Zagreb. "Les Diables ont créé un tel enthousiasme que nous sommes tous plus fiers d'être belges", a déclaré M. Di Rupo, qui comme l'ensemble de la classe politique --à l'exception des nationalistes flamands-- et des grandes entreprises du pays surfe sur le nouvel engouement pour le Onze national. siu/jri/jr

(AFP)

Ton opinion