Publié

footMondial-2014 - Suède-Autriche: Ibrahimovic encore décisif (COMPTE RENDU)

SOLNA (Suède), 11 oct 2013 (AFP) - Zlatan Ibrahimovic a fait faire un pas à la Suède vers les barrages de qualification pour le Mondial-2014, signant une passe décisive et un but contre l'Autriche (2-1), vendredi à Solna.

Dans ce groupe où l'Allemagne a assuré sa qualification, la Suède est assurée de la deuxième place grâce à cette victoire. Reste à savoir si elle sera parmi les meilleurs deuxièmes de groupe en Europe. Elle doit recevoir la Mannschaft mardi, pour s'étalonner face à l'un des collectifs les plus solides du moment. La rencontre de vendredi a montré combien il était difficile de départager l'Autriche et la Suède, deux équipes qui ont eu chacun leur mi-temps. Mais les Suédois ont avec l'attaquant du Paris SG un joueur qui sort régulièrement le geste qu'il faut. En l'occurrence, c'était un enchaînement classique contrôle de la poitrine puis frappe, qui a délivré son équipe à cinq minutes de la fin. L'affaire avait bien commencé pour l'Autriche, venue pour prendre trois points. Après un coup de pied arrêté, Harnik profitait de l'apathie de la défense (0-1, 29e). Le public de la Friends Arena criait sa colère après le ralenti montré sur écran géant, où il voyait un hors-jeu. En face, cela manquait de créativité et de liant. Les meilleurs Suédois étaient Elmander, dont la frappe touchait le poteau juste après l'ouverture du score (30e), et le gardien Isaksson, qui évitait le naufrage face à Alaba (34e) puis repoussait une belle frappe de Dragovic (41e). Tout s'est arrangé en deuxième période pour les Suédois, revenus plus conquérants. Ibrahimovic signait une passe décisive pour la tête de Martin Olsson (1-1, 56e) puis perdait un duel face au gardien (58e). Svensson obligeait ensuite le gardien autrichien à une parade acrobatique (66e). Le public suédois poussait, sentant qu'il y avait la place pour l'emporter. Et Ibrahimovic lui donnait raison. Lancé en profondeur, il semait ses gardes du corps et envoyait le ballon dans le petit filet d'Almer (2-1). C'était le 46e but en sélection de l'idole Zlatan, à trois longueurs du record de Sven Rydell, un joueur des années 1920-1930. hh/cle

(AFP)

Ton opinion