Publié

rugbyMondial-2015/Angleterre - Farrell: "Les avis extérieurs m'importent peu" (TROIS QUESTIONS)

Londres, 25 sept 2015 (AFP) - "Les avis extérieurs importent peu" à Owen Farrell, titularisé à l'ouverture du XV d'Angleterre à la place de George Ford contre le pays de Galles, samedi à Twickenham en Coupe du monde, une décision largement commentée sur laquelle il est revenu jeudi.

QUESTION: Vous retrouvez une place de titulaire pour le match le plus important de l'Angleterre depuis quatre ans. Pensiez-vous, il y a une semaine, vous retrouver dans cette position ?

REPONSE: "Je ne raisonne pas vraiment comme ça. J'ai toujours essayé de faire de mon mieux pour l'équipe, comme tous les joueurs depuis le début de la préparation. Nous avons tous essayé de nous surpasser pour devenir les meilleurs joueurs possibles. Et dieu merci, j'ai cette opportunité."

Q: Vous reléguez l'habituel titulaire George Ford sur le banc, une décision qui a été beaucoup commentée...

R: "Les gens disent ce qu'ils veulent. Ce qui m'importe, c'est ce que pensent ceux qui sont dans le groupe, mes proches. Les avis extérieurs m'importent peu et ne sont pas source de motivation. Je veux juste faire mon boulot pour cette équipe, comme tous les joueurs. Nous voulons faire avancer cette équipe et c'est, j'espère, ce que nous arriverons à faire demain (samedi). C'est un énorme défi pour lequel nous sommes tous excités. Avec George, la relation est exactement la même que la semaine dernière, et la même qu'à l'automne dernier, lorsqu'il m'a relégué sur le banc. Nous jouons ensemble depuis l'âge de 13-14 ans, où nous étions dans le même collège. Puis on s'est côtoyés chez les moins de 16 ans, 18 ans et 20 ans anglais. Nous sommes deux obsédés du jeu, nous aimons en parler ensemble. D'ailleurs, nous sommes peut-être un peu ennuyeux car nous ne parlons que de ça !"

Q: Etes-vous excité avant ce grand rendez-vous ?

R: "Tout le monde est très excité. C'est pour ce genre de match qu'on joue au rugby. Nous nous sommes entraînés tout l'été et tout le temps passé ensemble fait de nous, je pense, une bien meilleure équipe. Nous n'allons rien changer à notre jeu, tenter de prendre les bonnes décisions en fonction de ce qui se présente à nous. Nous avons un plan de jeu, mais il faut aussi garder la tête froide afin de s'adapter aux situations qui s'offriront à nous."

Propos recueillis en conférence de presse

jdg-nk/jl

(AFP)

Votre opinion