Publié

rugbyMondial-2015 - Argentine-Géorgie: déclarations

Gloucester (Royaume-Uni), 25 sept 2015 (AFP) - Milton Haig (sélectionneur de la Géorgie):

"Nous étions dans le match à la mi-temps, nous avions du souffle, mais perdre Mamuka (Gorgodze) pendant ces dix minutes nous a coûté cher.

C'est notre leader, nous ne pouvons nous passer de lui. Mais c'est le rugby. Une semaine nous sommes gagnants et nous célébrons, et la semaine suivante, nous sommes battus et ça fait mal. Pour le moral de l'équipe, nous nous réjouissons de notre prochain match contre la Nouvelle-Zélande. Nous sommes toujours sur la bonne voie pour atteindre notre objectif de se qualifier automatiquement pour la Coupe du monde 2019"

Merab Kvirikashvili (arrière de la Géorgie):

"Le début de la deuxième mi-temps a été compliqué, on n'a pas su revenir rapidement dans les cinq premières minutes de la deuxième demie et c'est là qu'ils en ont profité. Après, le carton jaune reçu par Mamuka (Gorgodze) a eu un grand effet. Nous avons concédé plusieurs essais en peu de temps et cela a eu un effet sur le résultat final. Ce n'est pas la fin du monde, nous allons essayer de nous relever et retrouver de la fraicheur pour nos deux prochains matches".

rap/jl

(AFP)

Votre opinion