19.09.2015 à 16:01

rugbyMondial-2015 - Argentine - Hourcade: "réaliser le match parfait" (TROIS QUESTIONS)

Le sélectionneur de l'Argentine Daniel Hourcade estime que pour avoir une chance de battre la Nouvelle-Zélande, dimanche à Wembley pour son entrée dans la Coupe du monde, ses Pumas devront tout simplement "réaliser le match parfait".

QUESTION: Pensez-vous avoir une chance de battre les All Blacks ? REPONSE: "Nous savons que c'est la meilleure équipe du monde, mais nous rentrerons sur le terrain avec l'intention de gagner. Toutes les équipes ont des points faibles. Il suffit de les détecter et de les analyser. Pour espérer les bouger, il faudra que ayons une tactique parfaite, quasiment chirurgicale, des passes parfaitement réalisées et un rideau défensif impeccable. Nous avons une stratégie mais il faudra que nous l'appliquions parfaitement. Les fois où nous avons joué contre eux nous sommes arrivés à les surprendre, mais ils sont toujours revenus dans la partie. C'est pour ça que c'est la meilleur équipe du monde, simplement. La Nouvelle-Zélande n'a pratiquement pas perdu ces quatre dernières années. Je ne sais pas si c'est la meilleure de l'histoire mais c'est celle qui a les meilleurs résultats." Q: Vous avez montré des difficultés sur vos fins de matches contre les All Blacks... R: "Oui, c'est quelque chose que nous avons détecté l'an passé et ça nous a fait changer la manière dont nous nous sommes entraînés. On arrivait un peu sur les rotules à la fin des matches et quand les jambes ne répondent plus il faut arriver à être bien mieux organisés. Mais je pense que nous pouvons les battre, à condition de réaliser le match parfait." Q: Comment avez-vous bâti votre équipe pour la rencontre ? R: "C'est un XV que j'avais en tête depuis quelques temps, mais plusieurs facteurs l'ont affecté ces dernières semaines. Il faut prendre en compte les questions de blessures, les petites gênes des uns et des autres, les différents temps de jeu, et certains paramètres spécifiques de la partie à venir, comme la touche, la mêlée, le jeu au sol. Par exemple en troisième ligne, j'ai des joueurs dans l'effectif très proches en qualité, mais le secteur de la touche a forcé ma décision." Propos recueillis en conférence de presse psr-jmt/dhe

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!