Publié

rugbyMondial-2015 - Géorgie - Gorgodze: "Il n'y avait pas faute"

Gloucester (Royaume-Uni), 25 sept 2015 (AFP) - Le capitaine de la Géorgie Mamuka Gorgodze, dont la sortie sur carton jaune pendant dix minutes a précipité la défaite des siens face à l'Argentine (54-9), vendredi à Gloucester, a estimé qu'"il n'y avait pas faute" sur cette action.

On jouait la 45e minute et le score était encore serré (14-9) quand, sur un temps fort des Pumas près de la ligne géorgienne, Gorgodze a mis les mains dans un ruck et s'est fait sanctionner par l'arbitre irlandais JP Doyle, qui lui a adressé un carton jaune.

Pendant son absence de dix minutes, les Lelos ont encaissé trois essais en six minutes signés Cubelli (47), Imhoff (49) et Cordero (53), ce qui leur a fait perdre tout espoir dans ce match.

Mais cette sanction n'a pas été du goût du Toulonnais, qui en conférence de presse, a déclaré: "je suis sûr qu'il n'y avait pas de faute, il n'y avait pas de pénalité".

"Je voudrais revoir l'action même si je sais que l'arbitre a toujours raison", a déploré le 3e ligne centre.

Sur l'action en question, disséquée par la télévision anglaise après match, la sanction paraît en effet sévère envers le Géant du Caucase , qui fait bien l'effort de venir par son camp et qui reste bien sur ses appuis lors de ce ruck, tournant décisif de cette rencontre.

Il n'empêche, Gorgodze a également insisté sur le fait que les Lelos ont eu du mal à finir la partie. "Nous ne sommes pas à un niveau suffisamment élevé pour jouer deux matchs difficiles (aussi rapprochés)", a-t-il relevé, en référence au premier match de la Géorgie contre les Tonga, samedi dernier.

La Géorgie, malgré cette lourde défaite, est 3e de la poule C, que domine la Nouvelle-Zélande, devant les Tonga et la Namibie. Elle demeure en position favorable pour se qualifier directement pour la prochaine Coupe du monde qui se déroulera au Japon en 2019.

rap/jl

(AFP)

Votre opinion