Publié

rugbyMondial-2015 - Le premier tour en 7 temps forts (PAPIER D'ANGLE)

Par Jérémy MAROT

Londres, 16 sept 2015 (AFP) - Bien sûr il y aura d'inévitables surprises sur les 13 stades mobilisés pour la Coupe du monde (18 septembre - 31 octobre), mais sept rendez-vous seront particulièrement attendus, notamment grâce à la "poule de la mort" comprenant Angleterre, Australie et pays de Galles.

Après une heure de cérémonie d'ouverture à Twickenham, antre du rugby anglais, place aux joutes sportives ! Dès le coup d'envoi à 19H00 GMT les projecteurs seront braqués sur le XV de la Rose. Les hommes de Stuart Lancaster seront-ils rattrapés par la pression et l'émotion ? Ou au contraire, parviendront-ils à mettre immédiatement la machine en route face aux imprévisibles hommes du Pacifique ? Le faux pas n'est en tout cas guère permis pour les Anglais, versés dans une poule A ardue et prolifique en grands rendez-vous avec la présence également des Gallois et Australiens.

C'est l'entrée en piste des tenants du titre et immenses favoris, dans le temple du football londonien qu'est Wembley (15H45 GMT). Les All Blacks seront toutefois tout de suite mis à l'épreuve face aux adversaires les plus coriaces, a priori, de la poule C qui comprend aussi les Tonga, la Namibie et la Géorgie. Ce choc au sommet déterminera probablement qui s'adjugera la première place de la poule. Les deux nations ne partent pas dans l'inconnu l'une face à l'autre, puisqu'elles s'affrontent régulièrement dans le Four nations.

Toute la Grande-Bretagne n'aura d'yeux que pour l'affiche à Twickenham (19H00), la 127e entre les deux "Home nations", qui se disputera à la vie à la mort. Si le pays de Galles a perdu deux cadres sur blessure (Halfpenny, Webb) la semaine dernière, il saura forcément trouver des ressources pour bousculer le rival anglais et créer l'exploit. Là encore, l'issue de ce match sera cruciale pour la qualification pour les quarts de finale.

Une semaine après s'être mesuré aux Gallois, le XV de la Rose devra encore évoluer à son meilleur niveau à Twickenham (19H00 GMT) contre des Wallabies en net regain. Les deux équipes ne se connaissent que très peu puisqu'elles ne se sont plus affrontées depuis 2010, et une courte victoire anglaise à Sydney (21-20). Pour les Australiens, ce sera le premier test majeur du tournoi. Et l'occasion d'étalonner leurs chances de victoire finale.

Dernier volet de la trilogie d'affrontements entre les trois géants de la poule A, cette rencontre à Twickenham (15H45) promet des sommets d'intensité et de suspense. Le passage au prochain tour et le nom de l'adversaire en quarts sera sûrement en jeu. Charge aux Gallois de créer l'exploit: ils ont perdu leurs dix derniers face-à-face contre les Wallabies !

Au petit jeu des pronostics, il y a une probabilité que cette rencontre quelque peu exotique soit un match-couperet pour la deuxième place de la poule B, derrière l'Afrique du Sud. Programmée à Newcastle (13H30 GMT) dans le nord de l'Angleterre, l'affiche sera sans doute animée par les supporters du XV du Chardon. Qui se rappelleront sans doute que les îliens étaient venus arracher un match nul (15-15) à Murrayfield il y a 30 ans et l'avaient emporté à Durban en 2013 (27-17).

Le meilleur pour la fin dans la poule D entre les deux puissances continentales qui, sauf accident majeur, devraient arriver au Millennium Stadium de Cardiff (15H45) invaincues. Sur le papier, l'enjeu sera de savoir qui du Coq et du Trèfle terminera deuxième du groupe et devra défier les All Blacks en quarts de finale une semaine plus tard. Ce scénario sera-t-il bouleversé entre-temps par l'Italie ?

jmt/pga/dhe

(AFP)

Votre opinion