09.10.2015 à 11:18

rugbyMondial-2015 - Samoa - Betham: "Nous prouver que nous avons du talent" (TROIS QUESTIONS)

Newcastle (Royaume-Uni), 9 oct 2015 (AFP) - Le sélectionneur des Samoa Stephen Betham a estimé que son équipe, éliminée du Mondial-2015, devait "se prouver" à elle-même qu'elle a "du talent", contre une Ecosse encore en course pour la qualification, samedi (13h30 GMT) dans le dernier match de la poule B.

Q: Vous êtes déjà éliminés de cette Coupe du monde. Quelle sera votre motivation contre l'Ecosse?

R: "Notre pays est triste et les gars aussi. Nous avons beaucoup de joueurs talentueux, mais nous n'avons encore rien montré de la compétition. C'est important de jouer aussi pour nous, pas simplement pour les gens au pays, afin de nous prouver que nous avons du talent. La motivation est là: nous devons jouer pour nous-mêmes. Nous n'avons pas bien joué durant cette Coupe du monde, mais peut-être que nous avons encore un bon match dans les jambes."

Q: Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné pendant ce Mondial?

R: "Plein de petites choses... En tant qu'individu, nous devons nous poser des questions. Avons-nous correctement fait les choses le jour J? Nous sommes sortis de nos matchs et nous ne pouvons blâmer que nous-mêmes et spécialement moi, en tant que sélectionneur. Nous pouvons être une équipe dangereuse n'importe quand. Mais pour cela, nous devons répondre présent sur le terrain. Le match est important pour les Ecossais. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes ce week-end."

Q: Votre indiscipline vous a encore joué des tours durant ce Mondial, notamment contre le Japon (19 pénalités, trois cartons jaune). Comment l'expliquez-vous?

R: "Nous avons été trop passionnés. Les gars ont voulu mettre un peu trop d'intensité. Des fois, cela est bénéfique, cette fois cela a joué contre nous. Nous avons mal commencé et les gars ont voulu tout donner et les pénalités ont commencé à s'accumuler. Toutes les nations du Pacifique ont une réputation. Mais nous le savions et ce n'est pas une excuse. Nous ne rentrons pas sur le terrain pour blesser des gens, nous rentrons sur le terrain pour jouer un rugby dur, physique. C'est notre manière de jouer. C'est dommage que nous soyons vus comme ça, mais nous étions prévenus. Nous devons être conscients de ça et nous devons obéir aux règles."

Propos recueillis en conférence de presse.

mam/ig

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!