Publié

FootballMondial-2018: Espagne et Italie, choc latin en qualif' (PAPIER GENERAL)

Par Par Philippe GRELARD et Yann BERNAL à Paris Saint-Pétersbourg, 25 juil 2015 (AFP) - Des chocs en perspectives: l'Espagne et l'Italie vont se croiser en qualifications au Mondial-2018 dans le "groupe de la mort", tout comme la France et les Pays-Bas, tandis que l'Allemagne, tenante du titre, aura la République Tchèque en principal adversaire.

L'Italie et la France étaient les deux grosses nations versées dans le 2e chapeau, celles des non têtes de série, la faute à une dégringolade au classement Fifa (respectivement 17e et 22e). Et, comme elles pouvaient le craindre, elles ont chacune hérité d'un adversaire particulièrement ardu, rien moins que les deux finalistes du Mondial-2010. Italie-Espagne, cela fait figure de retrouvailles de la finale de l'Euro-2012, remportée par la Roja (4-0) qui conservait son titre européen de 2008 et faisait ainsi la passe de trois après avoir conquis sa première Coupe du monde en 2010. L'Italie, elle, compte quatre Coupes du monde à son palmarès (la dernière en 2006) et avait fait bonne figure à la Coupe des Confédération 2013 (3e), où l'Espagne avait perdu en finale (3-0 face au Brésil). Mais les deux nations latines ont vécu ensuite une énorme désillusion en se faisant éliminer dès le premier tour du Mondial-2014 au Brésil. Et elles traînent quelque peu en qualifications de l'Euro-2016, en n'étant pour l'instant que 2e de leurs groupes, l'Italie étant devancée par la Croatie et l'Espagne par la Slovaquie. Mais Roja et Azzurri représentent toujours deux nations majeures du Vieux continent, surtout la première, comme en témoignent ses succès en clubs (FC Barcelone et FC Séville vainqueurs des deux coupes d'Europe en 2015) et en sélections de jeunes. "Affronter un adversaire de la valeur de l'Espagne doit représenter une grande incitation pour la Nazionale et pour tout le mouvement footballistique italien", a réagi le sélectionneur Antonio Conte. Dans leur groupe G, ils affronteront également l'Albanie, Israël, la Macédoine et le Liechtenstein. La France va retrouver les Pays-Bas, 3e du dernier Mondial, qu'elle avait battus en amical en mars 2014 (2-0) et les croisera en match de préparation à l'Euro-2016. Dans leur groupe A figurent aussi la Bulgarie, le Belarus, le Luxembourg et surtout la Suède, qui pourrait se retrouver orpheline de Zlatan Ibrahimovic mais dont les Espoirs viennent d'être sacrée champions d'Europe. Oliver Bierhoff, le manageur de l'équipe d'Allemagne qui effectuait le tirage au sort, a eu la main plutôt heureuse. "Nous sommes heureux de ne pas être avec l'Italie et l'Espagne", a-t-il déclaré. Mais la Mannschaft de Joachim Löw devra donc batailler contre la République Tchèque. Le groupe C des champions du monde comprendra en outre l'Irlande du Nord, la Norvège, l'Azerbaïdjan et Saint-Marin. La Belgique, valeur montante en Europe sous l'impulsion de la génération Hazard, est particulièrement bien lotie (Bosnie, Grèce, Estonie, Chypre dans le groupe H), alors que le Portugal de Cristiano Ronaldo devra se méfier de la Suisse dans la poule B (avec Hongrie, Iles Féroé, Lettonie, Andorre). Dans le groupe F, il y aura un derby britannique entre l'Angleterre et l'Ecosse (outre Slovaquie, Slovénie, Lituanie et Malte). Les rencontres de la zone Europe seront disputées du 4 septembre 2016 au 10 octobre 2017, les neuf vainqueurs de groupe obtenant leur sésame pour la Russie, les huit meilleurs deuxièmes étant reversés en barrages en novembre 2017. Pour l'Afrique, après un premier tour d'écrémage, le 2e tour en matches aller-retour (novembre 2015) propose un choc entre l'Angola et l'Afrique du Sud, et un rendez-vous cocasse entre le Maroc et la Guinée équatoriale, entre le pays qui devait organiser la CAN-2015 et celui qui l'a finalement fait. En raison de la protection des têtes de série, ce deuxième tour ne devrait pas poser de problèmes aux grosses nations, des champions continentaux ivoiriens (contre Liberia ou Guinée Bissau) au Cameroun (Somalie ou Niger), en passant par la Tunisie (Sud-Soudan ou Mauritanie) ou l'Algérie (Tanzanie ou Malawi). Les vainqueurs de ce 2e tour seront ensuite répartis en cinq groupes de quatre, et les cinq vainqueurs de groupes iront en Russie. pgr-ybl/kn/sk

(AFP)

Ton opinion