Publié

footMondial-2022: La FIFPro range Thiriez parmi "les pleurnichards"

Philippe Piat, président de la FIFPro, syndicat international des footballeurs professionnels, a rangé jeudi parmi "les pleurnichards professionnels" Frédéric Thiriez, président de l'Association des Ligues européennes de football professionnel (EPFL), pour ses critiques envers un Mondial-2022 en hiver au Qatar.

"Les récentes déclarations de Frédéric Thiriez (...) à propos de la Coupe du monde 2022 et de la très probable décision de jouer en hiver au Qatar, ne doivent être entendues que comme un appel à une compensation financière et à rien d'autre. La Fifa l'a bien compris (...) renvoyant les pleurnichards professionnels à leurs chères études", écrit Piat dans un communiqué. "Jouer en hiver n'est pas une bonne solution, tout le monde le sait, mais c'est la moins pire de toutes, et c'est avant tout celle qui protège l'intégrité physique des joueurs", conclut le dirigeant de la FIFPro. Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP), mais aussi de l'EPFL, a estimé dans un entretien mardi avec l'AFP que la période novembre-décembre 2022 recommandée par le groupe de travail de la Fifa pour le Mondial-2022 était "la pire solution" pour les championnats européens. Karl-Heinz Rummenigge, patron de l'Association européenne des clubs (ECA), avait lui demandé à ce que "les clubs" soient "dédommagés si une telle décision était finalisée" les 19 et 20 mars par le comité exécutif de la Fifa. "Il n'y a aura pas de compensation financière, il y a sept ans pour s'organiser", leur a répondu Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa, mercredi depuis Doha. pgr/sk

(AFP)

Votre opinion