Publié

tismeMondiaux-2013 - Fraser-Pryce: "J'ai appris des JO de l'an dernier" (ENTRETIEN)

MOSCOU, 16 août 2013 (AFP) - La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, qui a réalisé le doublé 100-200 m aux Mondiaux de Moscou a "appris des JO l'an dernier", où, après son succès sur la ligne droite, elle n'avait pu prendre que l'argent sur le demi-tour de piste.

Q: Quel est votre sentiment après ce doublé, et votre premier titre mondial sur 200 m ? R: "C'est bon ! Ce que j'ai fait c'est énorme, parce que mentalement c'était compliqué. L'an dernier aux Jeux, je n'avais pas été capable de le faire. C'est bon d'accomplir ce doublé, les fans d'athlétisme vont désormais oublier Londres. Avant, je travaillais le 200 m pour rendre meilleur mon 100 m, et ça fait trois ans que j'ai décidé de faire les deux. J'ai dû changer d'approche pour cette course, ça m'a demandé beaucoup d'efforts et d'énergie. Mais si je fais le 200 m c'est pour gagner comme cela m'est possible sur le 100 m." Q: Qu'avez-vous appris des JO de Londres ? R: "Après ma victoire sur le 100 m de Londres, il a été difficile de me remotiver sur le 200 m. Ce n'était pas simple, mais là j'ai pu le faire. Ce qui était bien, c'était d'avoir deux jours de repos entre la finale du 100 m et le premier tour du 200. J'ai pu reprendre avec du jogging, sans douleur, rien, et c'était vraiment différent. Je me suis vraiment dit en rentrant alors à mon hôtel que le 100 m était bien derrière et que le boulot n'était pas fini. J'étais donc dans les mêmes conditions psychologiques que pour le 100 m de lundi soir. Q: Vous avez deux médailles d'or, et vous avez l'occasion d'en gagner une 3e avec le relais 4x100... R: "Je suis déjà excitée de la 2e médaille d'or vous savez, c'est quelque chose dont tous les Jamaïcains et Caribéens sont fiers, maintenant c'est un travail d'équipe et on va bien sûr tout faire pour gagner. Mais tout peut arriver dans un relais". Q: Avez-vous été perturbée par la blessure d'Allyson Felix ? R: "Quand je suis sorti de la courbe je me suis dit que j'allais voir quelqu'un venir à mes côtés, mais cela n'a pas été le cas. J'espère qu'elle va se remettre rapidement, personne ne souhaite la blessure d'une autre et j'espère l'affronter bientôt". Q: Pensez-vous qu'il faille davantage de contrôles antidopage en Jamaïque ? R: "Pour moi, la question devrait être adressée à un responsable de notre fédération ou aux responsables de la lutte contre le dopage dans notre pays. Merci." Propos recueillis en conférence de presse fbr/alh

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!