Publié

tismeMondiaux-2013 - Mo Farah: "Un magnifique sentiment" (TROIS QUESTIONS)

MOSCOU, 16 août 2013 (AFP) - Le Britannique Mo Farah, qui a conservé son titre mondial sur 5000 m et ainsi réalisé le doublé après son succès sur le 10.000 m samedi dernier, a évoqué "un magnifique sentiment" vendredi, aux Mondiaux de Moscou.

Q: Que ressentez-vous après votre doublé, que seul l'Ethiopien Kenenisa Bekele avait réalisé aux Mondiaux chez les hommes ? R: "C'est un magnifique sentiment ce soir. Je pensais que le rythme de la course serait rapide et il fallait pour moi le contrôler afin d'éviter les problèmes. J'étais confiant notamment dans ma capacité à faire un dernier 800 m rapide. Je respecte mes adversaires pour ce qu'ils ont fait". Q: Vous dominez le demi-fond mais êtes-vous capable de battre le record du monde de Bekele ? R: "Oui, j'aimerais le faire, ce serait super, mais le plus important est de gagner des médailles dans ma carrière. Bekelele a les deux records, ce serait bien de s'en approcher, mais les années de championnat, comme l'an passé aux JO et en 2013 avec Moscou, ce n'est pas possible. Donnez-moi du temps pour y réfléchir et le préparer. On doit travailler dans tous les domaines." Q: A quoi penserez-vous sur le podium ? R: "Sur le podium, il y aura beaucoup de choses dans ma tête, on travaille tellement dur. Même quand vous êtes fatigué. Pour moi, la chose la plus compliquée était d'être loin de ma famille. Je me suis éloigné pendant 4 mois et mes jumeaux ne m'ont pas reconnu, c'est dur. Ma femme comprend, mais c'est dur. A la fin pourtant, ça vaut le coup." Propos recueillis en conférence de presse fbr/cle

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!