Publié

SkiMondiaux-2013 - Super-G dames: des Américaines remontées (PRESENTATION)

Par Astolfo CAGNACCI SCHLADMING (Autriche), 4 fév 2013 (AFP) - Les Américaines Lindsey Vonn et Julia Mancuso sont prêtes à fondre sur leurs rivales à l'occasion du super-G, qui ouvre la quinzaine des Championnats du monde de ski alpin mardi (10h00 GMT) à Schladming (Autriche).

"J'avais bien skié ici en finales de la Coupe du monde, avec de bonnes sensations", remarque Vonn, qui court après le doublé descente/super-G qu'elle avait réalisé aux Mondiaux de Val d'Isère en 2009. La blonde aux quatre grands globes de cristal a certes connu quelques ratés cette saison, mais elle reste la référence de la vitesse. "J'aime la compétition et plus le challenge est important, plus je me sens à mon aise", rappelle-t-elle. Mais c'est toute l'équipe américaine qui cultive cet état esprit. "J'apprécie vraiment ces courses de grands Championnats. Je ne ressens pas de pression supplémentaire et je veux seulement aller vite", note Julia Mancuso, qui compte sept médailles entre Mondiaux (4) et jeux Olympiques (3). Si l'US Team a l'embarras du choix pour la descente, au programme dimanche prochain, avec six filles, potentiellement toutes médaillables, pour quatre places, ce ne sera pas une promenade mardi. La Slovène Tina Maze, qui survole la Coupe du monde par sa polyvalence, et l'Allemande Viktoria Rebensburg, lauréate du super-G des finales en mars 2012, sont des prétendantes incontournables au podium. Même si Maze aurait préféré une pente plus technique et de la glace, recouverte ces dernières heures par d'abondantes chutes de neige. A domicile, les Autrichiennes peuvent compter sur la double tenante des titres mondiaux de vitesse, Elisabeth Görgl, la championne olympique Andrea Fischbacher et la jeune Anna Fenninger, la plus en forme. Les deux premières n'ont pas été à leur avantage en début de saison. Néanmoins Görgl a montré des signes d'amélioration lors des des dernières séances d'entraînement à Innerkrems, selon l'encadrement de la "Wunderteam". En attendant d'endosser la combinaison et le casque de combat, Fenninger a posé au chaud dans un studio pour le quotidien Kronen Zeitung dans un face à face noir et blanc/couleur avec la regrettée Romy Schneider. asc/gf/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!