Publié

CyclismeMondiaux-2015 - Contre-la-montre dames: Villumsen titrée (COMPTE RENDU)

Richmond (Etats-Unis), 22 sept 2015 (AFP) - La Néo-Zélandaise d'origine danoise Linda Villumsen est devenue championne du monde du contre-la-montre, mardi à Richmond, où l'Américaine Kristin Armstrong a signé son retour au plus haut niveau.

Villumsen, une habituée du podium (deux médailles d'argent, trois de bronze jusqu'à présent), a battu de 2 secondes la Néerlandaise Anna van der Breggen et de 5 secondes la tenante du titre, l'Allemande Lisa Brennauer, au terme des 29,9 kilomètres. Née au Danemark voici 30 ans dans la ville de Herning, Villumsen a vécu 17 ans en Nouvelle-Zélande, pays dont elle a acquis la nationalité en 2009. Pour enlever sa sixième médaille dans le contre-la-montre individuel des Mondiaux (deux d'argent en 2011 et 2013, trois de bronze en 2009, 2010 et 2012), Villumsen a dû lutter d'arrache-pied. Van der Breggen, la lauréate de la Coupe du monde, s'est surpassée dans la ligne droite finale mais s'est inclinée pour 2 secondes. Epuisée, la jeune femme est restée plusieurs minutes sur le sol pour tenter de récupérer. Brennauer, victorieuse dimanche dans le contre-la-montre par équipes dont la formation de Villumsen, UnitedHealthCare, avait pris la 6e place, a échoué elle aussi. Battue de 5 secondes, l'Allemande n'a pu combler totalement son retard qui s'élevait à 15 secondes à mi-parcours. Derrière l'Australienne Katrin Garfoot, une nouvelle venue dans la hiérarchie mondiale, Kristin Armstrong s'est classée cinquième pour sa réapparition dans les Mondiaux. Deux fois titré dans le contre-la-montre des JO, à Pékin (2008) et à Londres (2012), l'Américaine, sans aucun lien de parenté avec Lance Armstrong, a pris à deux reprises sa retraite sportive. Avant de décider de revenir à la compétition, en vue de Londres et maintenant de Rio. Armstrong a repris sa place dans le peloton au printemps à l'occasion du Tour de Californie. Un temps en bisbille avec sa fédération pour la sélection aux Jeux Panaméricains, elle a obtenu ensuite sa sélection pour les Mondiaux en gagnant le titre national. A 20 secondes près, l'écart qui la sépare de Villumsen, l'histoire aurait pu faire les délices des médias américains friands des "come-back". Mais l'ancienne triathlète qui réside dans l'Idaho s'est d'ores et déjà positionnée comme une candidate aux honneurs olympiques. Armstrong, qui a fêté son 42e anniversaire le 11 août dernier, n'est pas la plus âgée des médaillées du contre-la-montre. La Française Jeannie Longo affichait 42 ans et 10 mois lors de son succès en 2001. jm/pyv

(AFP)

Votre opinion