Publié

CyclismeMondiaux-2015- Course espoirs: déclarations

Richmond (Etats-Unis), 25 sept 2015 (AFP) - Kévin Ledanois (FRA), vainqueur: "Cela fait trois semaines, un mois, que j'ai cet objectif en tête, je ne pense qu'à ça.

L'an dernier, je pouvais gagner mais j'avais loupé tactiquement ma course. Quand je me suis retrouvé devant, je pensais emmener Anthony (Turgis) jusqu'à la dernière bosse. Mais personne n'est rentré sur moi et j'ai insisté. J'ai serré les dents dans la dernière montée pour aller au bout. Après le dernier virage, aux 600 mètres, j'ai vu que Simone (Consonni) revenait mais j'avais encore de la force. J'ai eu un peu peur aux 150 mètres quand il a commencé son sprint. Je commençais à avoir mal aux jambes. J'ai tout donné. Dans la course, j'ai pensé aux Jeux européens. A Bakou (en juin), j'avais réussi à suivre Boonen, Terpstra, Pozzato, Viviani, dans une bosse comme celle-là, un peu plus longue et pavée. Je me suis dit 'si j'ai réussi à le faire à Bakou, j'ai ma chance'. Dans le dernier tour, c'était à nous, avec Anthony, de tout faire pour aller chercher cette victoire. Ma préparation était bonne, je me sentais bien à l'entraînement depuis deux semaines, j'avais des sensations exceptionnelles. Toutes les conditions étaient réunies. Avec Anthony, on s'est dit que l'idéal serait la pluie, que ça permettrait de durcir la course. Il s'est mis à pleuvoir un peu dans le dernier tour, c'est exactement ce qu'il fallait." jm/mca

(AFP)

Votre opinion