26.09.2015 à 23:53

CyclismeMondiaux-2015 - Dames: déclarations

Richmond (Etats-Unis), 26 sept 2015 (AFP) - Elizabeth Armitstead (GBR), vainqueur: "Je devais attaquer dans la dernière montée car je ne voulais pas avoir à sprinter avec Bronzini et D'Hoore.

J'ai réussi mais je ne m'attendais pas à gagner. J'ai lancé le sprint de si loin ! Je pensais être débordée et, quand j'ai franchi la ligne, j'ai mis un peu de temps pour réaliser. A un tour de l'arrivée, l'écart était encore conséquent sur l'échappée. Je me suis dit qu'on devait prendre les choses en main, qu'il fallait réagir. J'avais de très bonnes jambes aujourd'hui. C'était une journée idéale, sans chute, sans incident mécanique. Comme dans un rêve... Je remercie mon équipe qui m'a permis d'arriver en grande forme pour ce championnat. C'est une équipe très professionnelle (Boels). Revenir dans une sélection nationale change beaucoup de choses mais mes jeunes coéquipières ont fait un super travail. L'absence de Marianne Vos ? J'ai énormément de respect pour elle, c'est la plus grande championne de l'histoire mais je préfèrerais que l'on parle de celles qui sont ici. Le niveau du cyclisme féminin a beaucoup progressé, on l'a vu encore aujourd'hui." Anna Van der Breggen (NED), 2e: "Si j'avais à refaire le sprint, je ne changerais rien. Je ne pense pas avoir commis d'erreur. Lizzie (Armitstead) était plus rapide. Bien sûr, le sentiment de frustration domine sur le moment. Mais j'ai quand même gagné la médaille d'argent. Je suis partagée." Elisa Longo Borghini (ITA), 4e: "J'ai tenté ma chance mais je ne suis pas rapide et je ne pouvais pas rivaliser. Après l'arrivée, j'ai appris que Giorgia (Bronzini) avait eu un problème mécanique. Si elle ou Elena (Cecchini) avait été à ma place, elle aurait pu montrer sa pointe de vitesse." Pauline Ferrand-Prévôt (FRA), 6e: "C'est ma place aujourd'hui. Lizzie Armitstead était la plus forte. C'est une déception de perdre ce maillot, c'est dur... Mais, d'un autre côté, la victoire ne revient pas à n'importe qui. Je vais essayer de rechercher ce maillot en 2016. J'ai attendu au sprint mais j'ai eu une vague. Il y a eu un coup de frein et je n'ai pas réussi à relancer. J'ai fait une petite erreur technique. J'ai eu aussi cette chute à mi-course. J'étais un peu malade, le coup de froid de ces derniers jours." jm/mca

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!