06.02.2015 à 22:13

skiMondiaux-2015 - Descente dames: déclarations

Beaver Creek (Etats-Unis), 6 fév 2015 (AFP) - Tina Maze (SLO, championne du monde de descente 2015): "C'est une belle victoire, car j'avais bien commencé la saison, mais Lindsey (Vonn) est revenue très fort en Coupe du monde et j'ai connu un mois de janvier difficile à Cortina et St-Moritz.

Les Championnats du monde sont le moment le plus important et je suis venue avec l'ambition de gagner ici: je suis contente d'y être parvenue. Je me suis rendue compte seulement (jeudi) que j'aimais bien cette piste, je l'ai enfin comprise alors que j'avais un peu de mal jusque là. Mais je pensais que la victoire m'avait échappée, car j'ai fait une grosse erreur sur le plat avant la dernière bosse. Pour moi, Anna (Fenninger) était la skieuse à battre, j'ai regardé sa descente. Je sais que je peux gagner cinq médailles, mais je prends les courses les unes après les autres. Je ne me sens pas vieille, je sens que j'ai plein d'énergie, je n'ai jamais été blessée, on va avoir après cette saison, je déciderai (d'arrêter ou non) en juillet". Anna Fenninger (SLO, 2e de la descente des Mondiaux-2015): "Je suis contente de cette médaille d'argent, car cela n'a jamais été évident pour moi en descente, cela s'est joué à peu avec Tina (Maze, vainqueur avec 3/100e d'avance). Je suis contente d'être sur le podium avec elle, j'ai beaucoup d'admiration pour elle, on est souvent ensemble sur le circuit, on voyage ensemble, on est souvent sur le podium ensemble. Depuis les JO-2014, je sais que j'ai gagné la plus importante course pour une skieuse (médaille d'or en super-G, NDLR), maintenant je n'ai plus rien à prouver, je ne sens plus de pression. J'aime cette piste, elle m'a toujours réussi". Lara Gut (SUI, 3e de la descente des Mondiaux-2015): "Quand on est sportif de haut niveau, on veut être content de sa performance et ce n'est pas le cas aujourd'hui. C'était déjà le cas à Sotchi (3e de la descente des JO-2014, NDLR). Bien sûr, je suis contente d'avoir une médaille, mais je n'ai pas skié aussi bien que j'aurais pu. J'ai fait une grosse faute qui m'a coûté 6/10e de seconde sur le haut. Il faut que je progresse encore pour arriver à faire ce que font Tina (Maze) et Anna (Fenninger). Sur cette piste, on peut perdre la course n'importe où, j'ai bien skié mais pas assez pour gagner, j'ai fait une erreur de trop". jr/abl

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!