15.03.2015 à 18:33

biathlonMondiaux-2015 - Fak et Semerenko concluent en beauté (COMPTE RENDU)

Par Frédéric BOURIGAULT Kontiolahti (Finlande), 15 mars 2015 (AFP) - Le Slovène Jakov Fak, et l'Ukrainienne Valj Semerenko ont conclu en beauté les Mondiaux-2015 de biathlon en remportant la mass-start messieurs et dames, dimanche à Kontiolahti (Finlande).

Les honneurs vont à Fak et Semerenko à l'issue de courses où les biathlètes ont été à la lutte au coude à coude en permanence. Alors qu'ils n'étaient plus que quatre en lice pour le titre après le dernier tir, Fak a montré sa force dans le dernier kilomètre de ski pour lâcher ses adversaires. Dans l'ordre, il a précédé le Tchèque Ondrej Moravec et le Norvégien Tarjei Boe. Juste devant la légende du biathlon, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, 41 ans, qui devra donc attendre l'an prochain, chez lui en Norvège à Holmenkollen où auront lieu les prochains Mondiaux, pour décrocher sa 41e médaille mondiale. "Ca a été des Mondiaux compliqués pour moi, j'avais de moins en moins de chance de médaille chaque jour. C'était la dernière chance aujourd'hui. Au départ, j'étais celui qui avait le dossard le mieux placé à être sans médaille", a déclaré Fak, soulagé. Le N.1 mondial Martin Fourcade, plombé par quatre fautes au tir, termine 10e, juste derrière son aîné Simon. Chez les dames, l'Ukrainienne de 29 ans Semerenko, parfaite au tir, a devancé l'Allemande Franziska Preuss, 21 ans, l'Italienne Karin Oberhofer. Le trio composé de Semerenko, Preuss et de la Tchèque Gabriela Soukalova s'est présenté ensemble au dernier pas de tir. Coupables d'une faute, Soukalova (finalement 5e) et Preuss ont laissé filé l'Ukrainienne vers la victoire. Avec 6 médailles, dont 3 d'or, la France termine en tête du tableau des médailles, juste devant l'Allemagne. La Coupe du monde se termine la semaine prochaine, avec le rendez-vous de Khanti-Mansiysk en Russie à partir de jeudi. Martin Fourcade peut devenir le premier biathlète à remporter quatre fois de suite le général. De quoi garder la motivation intacte encore une semaine. fbr/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!