Publié

CyclismeMondiaux-2015 - Le film de la course (COMPTE RENDU)

richmond (Etats-Unis), 27 sept 2015 (AFP) - Parcours: 261,4 km.

18,1 km et quinze tours d'un circuit de 16,22 km. Trois côtes dans les 4 derniers km. Arrivée jugée sur le plat, 600 m après le sommet de la dernière côte. 192 coureurs engagés. Temps gris.

La course:

L'ECHAPPEE DU MATIN. Un groupe de huit coureurs prend le large dès le premier quart d'heure: Dunne (IRL), Sergent (NZL), Tvetcov (ROU), Park (KOR), B. King (USA), Alzate (COL), Stevic (SER), Khripta (UKR). L'écart est maintenu sous le plafond de cinq minutes par les Pays-Bas (Van Emden, Ligthart).

LES BELGES DEVANT. Sergent, Dunn, King, Tvetcov et Alzate sont repris au Km 166 par l'avant-garde du peloton avec notamment Gilbert (BEL). Un regroupement général s'opère peu après. La sélection belge imprime le rythme. Phinney (USA), Boivin (CAN), Siutsou (BLR) et Pantano (COL) prennent les devants dans le tour suivant (Km 185). Vanmarcke (BEL) tente en vain une contre-attaque avec Bennati (ITA), Stannard (GBR) et Geschke (GER).

CHUTE COLLECTIVE. Alaphilippe (FRA), souffrant de douleurs gastriques, abandonne. Une chute collective concerne notamment Simon (FRA), qui renonce, Bouhanni (FRA), Bak (DEN) et Erviti (ESP) dans la zone de ravitaillement. Le peloton navigue à moins d'une minute du trio de tête (Phinney, Boivin, Siutsou) à trois tours de l'arrivée (Km 213).

MOLLEMA A L'ATTAQUE. L'échappée reprise, Mollema (NED) entraîne Boonen (BEL), Kwiatkowski (POL), Stannard (GBR), Amador (CRC), Viviani (ITA) et Moreno (ESP) à 33 kilomètres de l'arrivée. Le peloton, mené par l'Allemagne, limite l'écart à une trentaine de secondes avant que son avant-garde, avec notamment Gilbert, Benoot (BEL) et Gallopin (FRA), fasse la jonction. Le regroupement se fait à un tour de l'arrivée.

LE DERNIER TOUR. Dumoulin (NED) force l'allure avec Brutt (RUS), imité ensuite par Oliveira (POR) puis Taaramae (EST). Situsou (BLR) et Farrar (USA) tentent aussi leur chance mais le peloton, mené par l'Australie et surtout l'Italie, les condamne. Dans la première des trois côtes, Stybar (CZE) passe à l'offensive sans creuser d'écart définitif. Sagan (SVK) se dégage, aux 3 kilomètres, dans la deuxième montée malgré Degenkolb (GER) et Van Avermaet (BEL). Le peloton, réglé par Matthews (AUS) devant Navardauskas (LTU), échoue à le reprendre dans la dernière ligne droite.

jm/sk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!