Publié

patinageMondiaux-2015 - Les Américains Chock/Bates mènent la danse, les Canadiens Duhamel/Radford guident le couple (PAPIER GENERAL-ACTUALISATION)

ATTENTION - AJOUTE résultats du programme court couples.

/// Shanghai, 25 mars 2015 (AFP) - Les Américains Madison Chock et Evan Bates ont pris une petite option sur la médaille d'or en terminant premiers à l'issue du programme court de danse sur glace des Mondiaux-2015 de patinage artistique, mercredi à Shanghai. En couples, ce sont les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford, qui ont pris les rênes avec le programme court. Chock (22 ans) et Bates (26 ans) ont remporté le programme court en danse avec 74,47 points, soit le meilleur score de leur carrière. Mais, en embuscade derrière eux pointent les Canadiens Kaitlyn Weaver (25 ans) et Andrew Poje (28 ans), avec moins de deux points de retard (72,68). Le quartet de tête se tient d'ailleurs dans un mouchoir de poche et rien n'est joué. Les champions du monde en titre, les Italiens Anna Cappellini et Luca Lanotte, se sont classés 3e (72,39), à seulement 0,45 point des prometteurs Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, 4e (71,94). Associés depuis quatre ans, Chock et Bates ne sont encore jamais montés sur le podium des Championnats du monde et n'ont guère fait mieux que 5e lors de la précédente édition. Ce premier grand titre leur tend les bras mais le duo ne veut pas s'enflammer pour ne pas revivre la même déception d'il y a deux mois lors des Championnats des quatre continents à Séoul. "Ce fut une grosse expérience pour nous aux Quatre Continents. On était exactement dans la même situation. Nous avons abordé le programme libre avec le statut de leader. Mais ce libre ne nous a pas particulièrement rendu heureux, on savait qu'on aurait pu mieux patiner", a raconté Evans. Weaver et Poje étaient attendus comme favoris après avoir remporté la finale du Grand Prix en décembre à Barcelone puis les Quatre Continents, les deux compétitions devant leurs rivaux américains. Mais ils se sont montrés satisfaits de leur performance sur le programme court. "On est vraiment heureux de notre programme aujourd'hui (mercredi)", a souligné Weaver. Cappellini et Lanotte, eux n'ont pas dit leur dernier mot après avoir été déchu de leur titre européen fin janvier à Stockholm, par Papadakis et Cizeron. Les Français sont en position dangereuse pour les Italiens, qui pourraient se faire coiffer à la faveur du programme libre de Papadakis et Cizeron, particulièrement apprécié par les juges cette saison. Le titre en danse sur glace se jouera vendredi. Les couples n'auront pas de jour de repos et c'est jeudi que sera attribué la médaille d'or. Duhamel (29 ans) et Radford (30 ans) ont un fort ascendant après avoir réalisé leur meilleur score (76,98), devant les Chinois Qing Pang et Jian Tong (72,59), sortis de leur retraite pour faire honneur à ces Mondiaux à la maison. Ce serait également un honneur pour le Canada de coiffer la couronne, ce que le pays n'a plus réussi à faire depuis 14 ans. Et la petite Duhamel et le grand Radford n'ont jamais été sacrés. nc-sc/mam

(AFP)

Votre opinion