Publié

lutteMondiaux-2015: les lutteurs du monde au pays de la libre (PRESENTATION)

Les États-Unis, fief de la lutte libre, accueillent les lutteurs du monde entier à partir de lundi à Las Vegas, avec la ferme intention de grignoter la suprématie de la Russie et des pays d'Asie centrale sur les Championnats du monde.

La patrie de John Irving, qui célèbre la lutte dans quasiment tous ses romans, a mis les moyens pour redorer le blason d'une discipline un temps menacée de son statut olympique.

Une fois n'est pas coutume, les Mondiaux 2015 auront lieu dans un site prestigieux, l'Orleans Arena et ses 10.000 places à 100 euros de moyenne. Essentiellement pratiquée dans les universités, la lutte américaine compte plus de 160.000 licenciés.

Star incontestée de la lutte libre américaine, le champion olympique Jordan Burroughs, également double champion du monde des -74kg, tentera de reconquérir son titre après la déception des Mondiaux 2014 où il avait du se contenter du bronze.

Impériaux en 2014 à Tachkent, les Russes auront, loin de leurs bases, du mal à faire aussi bien que les quinze médailles, dont six titres, décrochées en Ouzbékistan, essentiellement en lutte libre messieurs.

Ils compteront pour cela sur des individualités comme Bilyal Makhov, triple champion du monde en libre chez les lourds, sélectionné cette année en libre et en gréco. Une rareté.

Chez les dames, ce sont les Japonaises qui seront les immenses favorites à l'image de Saori Yoshida, douze fois championne du monde(!) et Kaori Icho, neuf fois seulement mais invaincue depuis 2004 et 153 combats.

Les Azéris, Arméniens, Turcs, Iraniens, Cubains tenteront également de tirer leur épingle du duel américano-russe, avec à la clé, une sélection olympique pour les six premiers de chaque catégorie.

cha/leh

(AFP)

Ton opinion