28.08.2015 à 16:50

tismeMondiaux-2015 - Mo Farah pour un nouveau doublé (PRESENTATION)

Par Frédéric BOURIGAULT

Pékin, 28 août 2015 (AFP) - Le Britannique Mo Farah revient au centre des attentions samedi avec la finale du 5000 m, qui doit lui permettre de s'offrir un nouveau doublé, une formidable bouée d'oxygène pour l'athlète dont l'entraîneur Alberto Salazar est dans la tourmente.

Le show Bolt est aussi annoncé, avec les relais 4x100 m toujours très spectaculaires, d'autant que les Américains, avec Gatlin, ont travaillé la chose ces derniers temps.

En gagnant samedi dernier le 10.000 m lors de la journée d'ouverture des Mondiaux, Farah a poursuivi une fantastique série de victoires sur le demi-fond long dans les grands championnats.

Depuis sa défaite en larmes sur le 10.000 m des Mondiaux de Daegu (Corée du Sud) en 2011, Farah a enchaîné avec six succès de prestige: titre sur 5000 en 2011, doublé 5000/10.000 aux JO de Londres, doublé aux Mondiaux de Moscou 2013 et nouveau succès sur 10.000 m samedi dernier.

Sa victoire du week-end dernier était d'autant plus marquante, que l'athlète a vécu ces dernières semaines une préparation très compliquée, en raison des enquêtes et des suspicions entourant les méthodes de son entraîneur Alberto Salazar.

Le technicien américain, qui entraîne Farah depuis 2011, est accusé de plusieurs violations du règlement antidopage, dont la fourniture de stéroïdes à ses athlètes. Farah a en revanche été blanchi de toute pratique douteuse par une enquête de la Fédération britannique à la suite de ces accusations.

L'athlète originaire de Somalie, âgé de 32 ans, a d'ailleurs fait exploser sa joie en remportant le 10.000 m samedi dernier.

"Gagner signifie tellement pour moi. Ça n'a pas été une année facile, avec tout ce qui s'est passé, mais j'ai laissé la course parler pour moi", a lâché le Britannique.

Nul doute que la rage qui l'habite sera bien présente encore pour le 5000 m.

Le show Usain Bolt reprend également ses droits samedi, avec le relais 4x100 m masculin.

Après son doublé 100-200 m, la super star de l'athlétisme vise une 3e médaille d'or avec ses partenaires, mais devra pour cela avoir bien récupéré de ses courses et d'un incident insolite.

Renversé sèchement par un caméraman en Segway, un gyropode, lors de son tour d'honneur jeudi, Bolt a indiqué ne pas avoir souffert outre mesure de la chute.

Mais le Jamaïcain a trop souvent été blessé ces deux dernières saisons pour prendre le moindre risque.

De sa présence, quasi-certaine néanmoins, dépend l'issue du duel face aux relayeurs américains, qui ont travaillé les passages, et qui s'appuieront à coup sûr sur Justin Gatlin, double vice-champion du monde à Pékin (100-200 m) derrière Bolt.

Gatlin, suspendu à deux reprises pour dopage dans sa carrière, verrait certainement d'un très bon oeil une médaille d'or pour compléter sa résurrection depuis son retour à la compétition en 2011...

Les dames seront également à l'honneur avec la hauteur, où la plupart des favorites sont présentes: les Russes Anna Chicherova et Mariya Kuchina, les Croates Blanka Vlasic et Ana Simic, et l'Espagnole Ruth Beitia.

Le Kenya devrait briller sur le 800 m, avec l'impressionnante Eunice Sum.

La journée aura débuté tôt, avec le 50 km kilomètres marche (messieurs).

Le décathlon connaîtra son dénouement. A mi-parcours, l'Américain Ashton Eaton est en tête, avec seulement 25 pts de retard sur son record du monde (9039 points en juin 2012).

Enfin, chez au disque messieurs, en l'absence de l'Allemand Robert Harting, triple champion du monde et double et champion olympique en titre, la succession s'annonce ouverte.

fbr/tba

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!