Publié

skiMondiaux-2015 - Super-G: déclarations

Beaver Creek (Etats-Unis), 5 fév 2015 (AFP) - Hannes Reichelt (AUT, champion du monde de super-G): "Sur cette piste, j'arrive toujours à être rapide, mais j'étais pourtant très nerveux au départ.

A dix secondes de mon départ, je me suis dit: Il faut que tu skies agressif et que tu n'aies aucun regret dans l'aire d'arrivée . J'ai fait quelques erreurs, notamment sur le saut dans le final. La presse de mon pays disait que j'avais des problèmes à skier dans les grands championnats, je suis content d'avoir répondu avec cette victoire. Les Américains nous ont volé la vedette à Schladming (en 2013, NDLR), on essaie de leur faire la même chose ici". Dustin Cook (CAN, médaille d'argent du super-G des Mondiaux-2015): "Ce n'est pas une surprise pour moi, j'ai été très rapide durant tout l'hiver, j'ai fait de bons résultats, même si ce n'était pas des podiums. En arrivant ici, j'avais confiance en moi, car j'ai bien skié ici en décembre, je n'avais rien à perdre, ce sont les Championnats du monde. Nous ne sommes pas un sport très reconnu dans notre pays, j'espère que cette médaille va nous donner plus d'attention". Adrien Théaux (FRA, médaille de bronze en super-G): "C'est juste magique. J'aurais préféré l'argent, mais le bronze me va également, c'est juste parfait, c'est l'un des plus jours de ma vie. Au départ, je me sentais bien, je suis parti avec beaucoup d'envie, mais j'ai fait une grosse faute au bout de quatre portes. Je me suis dit que cela allait être difficile pour la médaille, mais comme c'était dans le mur, je savais que je n'allais pas perdre trop de vitesse. Je me suis fait énormément plaisir dans le bas, il fallait beaucoup d'engagement". jr/jde

(AFP)

Ton opinion