Publié

skiMondiaux-2015 - Super-G: Reichelt décroche enfin l'or (COMPTE RENDU)

Beaver Creek (Etats-Unis), 5 fév 2015 (AFP) - A 34 ans et après bien des déconvenues, l'Autrichien Hannes Reichelt est devenu champion du monde de super-G et a mis fin à une disette de onze ans pour son pays, jeudi, à Beaver Creek (Colorado).

Après Anna Fenninger, mardi en super-G, Reichelt a offert une deuxième titre en autant de courses à l'Autriche. "Les Américains nous avaient la voler la vedette à Schladming (lors des Mondiaux-2013), on leur rend la monnaie de leur pièce", a plaisanté Reichelt, devenu le champion du monde le plus âgé de l'histoire du ski alpin. Autant le sacre de Fenninger, championne olympique de la discipline, était envisageable, autant celui de Reichelt a surpris, tout comme l'identité des deux skieurs qui l'ont accompagné sur le podium, le Canadien Dustin Cooks, 2e, et le Français Adrien Théaux, 3e. Le skieurs de Salzbourg a pourtant un beau palmarès avec neuf victoires en Coupe du monde dont deux à Kitzbühel (Autriche), l'épreuve la plus prestigieuse du circuit mondial. Mais Reichelt, même s'il a ramené une médaille d'argent, déjà en super-G, des Mondiaux-2011, avait la fâcheuse tendance à craquer lors des grands rendez-vous, ou de les manquer, sur blessure, comme les JO-2014 de Sotchi (Russie). "Je suis content d'avoir répondu avec ce titre à la réputation que certains ont voulu me donner", a-t-il lâché. "Depuis ma victoire ici en décembre, je savais que je pouvais gagner, la pression était forte, mais j'ai réussi une belle manche", a rappelé le premier Autrichien sacré au niveau mondial dans une épreuve de vitesse depuis 2003. Reichelt a devancé avec un chrono de 1 min 15 sec 68/100e Cook, 2e à 11/100e, et Théaux, 3e à 24/100e pour un podium-surprise. Si le Français a déjà remporté deux victoires en Coupe du monde et brillé à Beaver Creek, le vice-champion du monde 2015 avait jusque là pour meilleur résultat une 12e place. "Ce n'est pas une surprise pour moi, j'étais rapide cet hiver ici et je n'avais strictement rien à perdre", a-t-il insisté. Le grand favori, le Norvégien Kjetil Jansrud, a terminé au pied du podium, à 27/100e de Reichelt, quatrième place qu'il partage avec un autre Autrichien, Matthias Mayer. Mais Jansrud, leader des Coupes du monde de descente et de super-G, en a peut-être terminé avec les Mondiaux-2015. Il s'est en effet déboité l'épaule gauche en percutant l'une des premières portes, ce qui ne l'a pas empêché de rallier l'arrivée. C'est l'un des exploits de ce super-G disputé sous un grand soleil après son report la veille à cause du vent et de la neige. Son compatriote Aksel Lund Svindal a réussi à un retentissant retour avec une 6e place pour sa première course de l'hiver après une rupture du tendon d'Achille gauche en octobre. Bode Miller, 37 ans, a été contraint à l'abandon alors qu'il était en tête au deuxième intermédiaire. L'Américain, opéré d'une hernie discale en novembre, disputait lui aussi sa première course de l'hiver, mais s'est blessé à un mollet lors de sa chute. Le champion du monde en titre, l'Américain Ted Ligety, a terminé à la 9e place, il a encore deux titres à défendre, en géant et super-combiné. jr/abl

(AFP)

Ton opinion