Publié

cyclismeMondiaux-2016 - Se mettre en forme olympique à Londres en vue de Rio (PRESENTATION)

Par Benoît NOEL

Londres, 1 mars 2016 (AFP) - Près de quatre ans après les JO de Londres, les pistards retrouvent de mercredi à dimanche le Velopark de Lee Valley à l'occasion de championnats du monde qui permettront d'établir un état des lieux avant la prochaine échéance olympique cet été à Rio.

Les Britanniques, avec Mark Cavendish et Bradley Wiggins en attraction, voudront frapper un grand coup, après avoir écrasé le tournoi olympique sur ce même anneau en bois en 2012.

Emmenés par un époustouflant Sir Chris Hoy (aujourd'hui à la retraite), ils avaient décroché 12 médailles. Sept titres sur dix. Une écrasante domination.

Mais depuis le retrait de Hoy, la donne a changé et la concurrence s'est remise à niveau. L'an dernier aux Mondiaux de Saint-Quentin-en-Yvelines (France), les sujets de Sa Majesté n'avaient rien remporté laissant la vedette aux coureurs locaux, Grégory Baugé (vitesse individuelle et par équipes) et François Pervis (keirin et kilomètre) notamment.

Les Britanniques qui avaient été devancés au tableau des médailles par la France, l'Australie, l'Allemagne et la Nouvelle-Zélande, seront donc revanchards cette semaine. Et, si pour les autres grandes nations, ces championnats ne sont qu'une étape préparatoire aux Jeux de Rio en août prochain, ils constitueront un réel objectif pour les hommes de Shane Sutton.

Six des champions olympiques britanniques sacrés sur la piste de Londres aux JO de 2012 reviendront dans le vélodrome de leurs trophées: Jason Kenny, Phil Hindes, Steven Burke, Ed Clancy, Joanna Rowsell et Laura Trott.

Le groupe comprendra, en revanche, deux néophytes des Mondiaux, Chris Latham et Emily Nelson.

"L'équipe retenue est proche de celle qui ira à Rio", a annoncé le responsable britannique, Shane Sutton.

Mark Cavendish sera-t-il de l'aventure olympique ? Le récent vainqueur du Tour du Qatar rêve de décrocher sa sélection sur l'épreuve de l'omnium.

"Pour aller à Rio, Mark devra nous montrer qu'il est performant ici, a exigé Shane Sutton. Il devra absolument se classer dans le top-3. Je crois qu'il en est capable sinon je ne l'aurais pas sélectionné".

Le "Cav'" veut y croire: mi-janvier, il a pris la quatrième place de la manche de Coupe du monde disputée à Bali en Colombie.

"Je n'ai jamais remporté de médaille olympique. Je vais tout faire pour y parvenir cette année", a déclaré le coureur de 30 ans.

Le multiple vainqueur d'étapes sur le Tour de France disputera en outre l'Américaine (épreuve non olympique) où il sera associé dimanche à Bradley Wiggins, ancien vainqueur de la Grande Boucle.

Les deux coureurs ont déjà obtenu ensemble un titre mondial en 2008 mais ils avaient manqué le podium olympique quelques mois plus tard à Pékin, avant que cette épreuve disparaisse du programme des JO.

Wiggins visera également l'or sur la poursuite par équipes où la Grande-Bretagne se méfiera de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande.

"Ce seront des Mondiaux très ouverts, prédit Sutton. Que ce soit dans les épreuves de sprint ou d'endurance, dans chaque course, plusieurs coureurs peuvent viser l'or. Cela promet un beau spectacle".

bnl/yk

(AFP)

Ton opinion