08.03.2016 à 14:21

biathlonMondiaux-2016 - Soukalova revancharde, Wierer favorite (PRESENTATION)

Oslo, 8 mars 2016 (AFP) - La Tchèque Gabriela Soukalova, leader du général de la Coupe du monde mais pour l'instant bredouille aux Mondiaux de biathlon d'Oslo, compte sur l'Individuel de mercredi pour revenir dans la partie, mais l'Italienne Dorothea Wierer sera la favorite.

La nouvelle couleur de cheveux de Soukalova, rouille, adoptée juste avant le début de la compétition, semble symboliquement l'empêcher d'attirer vers elle les médailles, de quelque métal que ce soit.

Solidement installée en tête du classement général, Soukalova affichait pourtant une régularité impressionnante depuis le début de saison.

Mais la Tchèque peine à confirmer sa domination depuis le début des Mondiaux, privée de podium sur le sprint (4e) et reléguée plus loin encore en poursuite (11e).

Parmi les grands noms attendus, elle est celle qui déçoit le plus, la faute à des passages sur le pas de tir qui trahissent un étonnant manque de confiance.

Or, mercredi, c'est justement face aux cibles qu'il faudra briller. Car avec une minute de pénalité infligée à chaque faute, l'addition peut être lourde à l'arrivée.

La Française Marie Dorin-Habert, en revanche, surfe sur la réussite. Titre avec le relais mixte, argent sur le sprint, bronze sur la poursuite, l'actuelle dauphine de Soukalova au général est en course pour un petit chelem: des médailles dans toutes les courses.

Elle va cependant devoir forcer sa nature mercredi. "L'individuelle, c'est une course d'attente, très longue, où on attend souvent la dernière balle pour voir la course se décanter. Et j'ai plutôt tendance à m'ennuyer pendant cette course", confie Marie Dorin-Habert.

L'Allemande Laura Dahlmeier, victorieuse dimanche de la poursuite, s'avance également avec le plein de confiance. Et une rapidité sur les skis qui peut lui permettre de rattraper, peut-être, une faute de plus face aux cibles.

"Je suis championne du monde maintenant !", n'a cessé de répéter Dahlmeier, future pépite du biathlon féminin, à seulement 22 ans.

Elle aura fort à faire avec l'Italienne Dorothea Wierer, qui s'avance en grande favorite.

L'Individuel est un rendez-vous rare dans le calendrier du biathlon, puisque seules trois courses sont au programme chaque saison. Or, Wierer a remporté les deux premières, en ouverture de la saison début décembre à Östersund (Suède), puis le 14 janvier à Ruhpolding (Allemagne).

A chaque fois, l'Italienne a signé un 20 sur 20 face aux cibles. De quoi partir en confiance.

"La médaille (d'argent) récoltée en poursuite est extraordinaire. J'ai eu des petits soucis jusqu'à présent cette semaine, à la fois physiquement et au niveau de mon tir. Mais après cette médailles, je suis plus en confiance", a-t-elle avancé.

Ses adversaires sont prévenues.

fbr/pel

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!