27.12.2018 à 07:37

Hockey sur glaceMondiaux M20: la Suisse craque en prolongation

L'équipe de Christian Wohlwend s'est inclinée 2-1 ap contre la République tchèque.

par
Sport-Center
David Aebischer, Sandro Schmid, Marco Lehmann, Davyd Barandun et Nando Eggenberger (de g. à dr.) étaient forcément déçus après le match.

David Aebischer, Sandro Schmid, Marco Lehmann, Davyd Barandun et Nando Eggenberger (de g. à dr.) étaient forcément déçus après le match.

Keystone

L’équipe de Suisse M20 s’est inclinée 2-1 ap contre la République tchèque dans sa partie d’ouverture des Championnats du monde, à Vancouver.

Dans un duel équilibré (27-27 dans la statistique des tirs cadrés), le verdict est tombé après 52 secondes de temps supplémentaire grâce à un but de David Kvasnicka.

«J’ai noté de gros progrès par rapport à ce que nous avions accompli l’an dernier contre le même adversaire (défaite 6-3), a noté le sélectionneur Christian Wohlwend. Nous sommes satisfaits de la manière dont nous avons joué.»

La Suisse a ouvert le score en avantage numérique à la 28e minute par l’entremise de son capitaine, Nando Eggenberger.

Mais elle n’a pas été en mesure de conserver cet avantage et d’attendre que les Tchèques soient contraints de se découvrir. 77 secondes plus tard, Martin Kaut a déjoué Luca Hollenstein pour obtenir le 1-1.

Dans ce duel où elle est allée crescendo, la Suisse a eu plusieurs occasions de clore le débat dans la troisième période, notamment à trois minutes du coup de klaxon lorsque s’est butée au gardien Lukas Dostal en power-play. «Ce fut un match difficile pour nous», a reconnu l’attaquant tchèque Filip Zadina, repêché en sixième position overall par les Detroit Red Wings lors du repêchage 2018 de la NHL.

Dans la nuit de jeudi à vendredi (2 h), les hockeyeurs à croix blanche se mesureront au Canada, champion du monde en titre. L’unifolié a entamé son tournoi en infligeant une déculottée au Danemark (14-0) et Maxime Comtois a enfilé quatre goals. «Si nous disputons ce match avec la même passion que contre les Tchèques, je pense que nous pouvons battre le Canada», a déclaré Nando Eggenberger.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!