Actualisé

GénérositéMonsieur Ikea donne 3,2 millions de francs à Pro Senectute

L'association pourra ainsi financer son activité de bénévolat au service des personnes âgées durant plus de dix ans. Ingvar Kamprad avait déjà donné 10 millions de francs pour la construction de logements destinés aux aînés.

Ingvar Kamprad

Ingvar Kamprad

Ingvar Kamprad, fondateur d’Ikea, donne 3,2 millions de francs à Pro Senectute Vaud. L’association pourra ainsi financer son activité de bénévolat au service des personnes âgées durant plus de dix ans, indique-t-elle mercredi.

Le travail de la septantaine de salariés est complété par l’implication de 450 bénévoles, explique l’association. Ces personnes sont indispensables au bon fonctionnement de l’institution. Fin juin, Ingvar Kamprad avait déjà donné 10 millions de francs à Epalinges (VD), où il réside depuis 1976, pour la construction d’appartements protégés destinés aux aînés.

Personnage attachant

«Nous l’avons convaincu de soutenir ce projet. Ingvar Kamprad a été touché par la présentation de nos collaboratrices», déclare à l’ats Filip Uffer, directeur de Pro Senectute Vaud. «Les négociations ont été très agréables. C’est un personnage très attachant, pleinement à l’écoute.»

Dans son communiqué, Pro Senectute précise qu’Ingvar Kamprad désirait soutenir des projets sociaux sur le territoire vaudois. Son don va être consacré exclusivement au bénévolat et à son encadrement.

«Ça tombait très bien»

Pro Senectute Vaud était à la recherche d’un nouveau soutien financier alors que celui d’une fondation, limité à cinq ans, arrivait à son terme. Pro Senectute se dit «profondément reconnaissante envers Ingvar Kamprad qui a fait preuve d’une grande générosité».

Spécialiste de l’action sociale gérontologique, Pro Senectute Vaud délivre de nombreuses prestations ayant toutes le même but: contribuer au bien-être matériel, physique et moral des personnes âgées, précise l’association. Ce don d’Ingvar Kamprad va représenter quelque 260’000 francs d’un budget annuel de 8 millions. Celui-ci est financé à 80% par de l’argent public et à 20% par des fonds privés.

Fortune colossale

Né en Suède le 30 mars 1926, Ingvar Kamprad possède la plus grande fortune d’Europe. Celle-ci est estimée à 37,5 milliards de dollars, en tenant compte des biens et des avoirs transférés dans des fondations, selon le dernier classement du magazine «Bilan».

En 2006, le fondateur du géant du meuble avait offert 500’000 francs à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL). Il bénéficie de l’imposition «à la dépense» calculée en fonction de son train de vie et de son logement, réputés très modestes par rapport à sa fortune.

(ats)

Votre opinion