20.11.2020 à 20:53

Coronavirus«Montée fulgurante des cas» au Canada

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a mis en garde ses compatriotes. Les hôpitaux du pays risquent d’être submergés par le nombre de nouveaux cas.

«Nous nous devons de faire des choix judicieux», a déclaré le premier ministre 

«Nous nous devons de faire des choix judicieux», a déclaré le premier ministre

KEYSTONE

Le Canada connaît une «montée fulgurante des cas» de coronavirus et les Canadiens doivent se ressaisir rapidement, a prévenu vendredi le Premier ministre Justin Trudeau quelques heures après la publication de nouvelles projections alarmistes par les autorités sanitaires.

«Les prochains mois vont être difficiles», a prévenu Justin Trudeau, l’air grave, lors d’une conférence de presse tenue devant sa résidence officielle d’Ottawa, comme il en avait l’habitude lors de la première vague.

«On est en train de voir une montée fulgurante des cas», au risque de «submerger les hôpitaux» a-t-il insisté, quelques heures après la publication de nouvelles projections prévoyant jusqu’à 60’000 nouveaux cas quotidiens d’ici fin décembre si les Canadiens relâchent leurs efforts.

Privilégier le télétravail

«Nous nous devons de faire des choix judicieux, attentifs, ne pas se rassembler avec des amis, ne pas fêter des anniversaires, rester virtuel, rester à la maison le plus possible», a demandé Justin Trudeau. Il a appelé les Canadiens à rester chez eux le plus possible et à privilégier le télétravail.

«Sans une réduction suffisante du nombre de contacts, nous nous attendons à 20’000 cas diagnostiqués par jour d’ici la fin décembre, suivis d’une augmentation des hospitalisations et des décès», a déclaré le Dr Howard Njoo, chef adjoint de l’Agence de santé publique du Canada.

«Il y a urgence à faire baisser rapidement les taux d’infection à travers le pays», a-t-il également souligné. Le pays comptait 317’000 cas et 11’273 morts vendredi. En outre, le Canada a recensé en moyenne près de 4’800 cas quotidiens et 65 décès au cours des sept derniers jours, des chiffres en nette augmentation.

Hausse des hospitalisations

De nombreuses provinces, aussi bien à l’ouest du pays (Colombie-Britannique, Alberta) qu’au centre et à l’est du pays (Québec, Ontario) connaissent actuellement une hausse du taux d’infection au Covid-19 et ont renforcé les restrictions.

Le Nunavut, qui a connu son premier cas le 6 novembre, en compte désormais plus de 70, alors que la province est entrée mercredi en confinement pour deux semaines. La hausse des cas déclarés au Canada, liée notamment à des rassemblements, a entraîné une hausse des hospitalisations.

D’ici le 30 novembre, le bilan des décès liés à l’épidémie devrait être entre 11’870 et 12’120, selon l’Agence de santé publique du Canada.

Les autorités ont également appelé les Canadiens à planifier les fêtes avec prudence en limitant les contacts dès aujourd’hui.

Exceptions pour Noël

Le Québec, province la plus touchée par la pandémie, a annoncé jeudi qu’il allait permettre les rassemblements pendant quatre jours à Noël à condition que les Québécois limitent les contacts une semaine avant et une semaine après les fêtes.

Le Premier ministre québécois fait «tout ce qu’il peut» pour «encourager les gens à faire tout ce qui est nécessaire pour limiter les contacts», a salué Justin Trudeau.

«Je suis d’accord avec ce que le gouvernement du Québec a commencé à faire», a précisé le Dr Njoo tout en exhortant chacun à «faire une auto-évaluation des risques».

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!