31.07.2020 à 18:22

Basketball

Monthey se réjouit mais reste prudent

Le club valaisan a obtenu sa licence pour la prochaine saison de LNA, un soulagement pour son président Yannick Buttet. Mais en attendant un soutien financier de la Confédération, la situation reste fragile.

par
Brice Cheneval
Yannick Buttet, le président du BBC Monthey.

Yannick Buttet, le président du BBC Monthey.

KEYSTONE

Deux salles, deux ambiances. Ce mercredi, Swiss Basketball a scellé le sort de Vevey et Monthey. Les deux clubs romands, qui s’étaient vu refuser la licence pour évoluer en Ligue Nationale A la saison prochaine, avaient fait appel. Et si la sentence a été confirmée pour les Vaudois, qui repartiront en 1ère Ligue, les Valaisans ont, eux, obtenu gain de cause.

Cette décision a provoqué le bonheur de Yannick Buttet, le président du BBC Monthey: «On s’est beaucoup battu pour obtenir cette licence. Je ne cache pas qu’il y a eu de grosses discussions en interne sur l’éventualité de tomber en 1ère Ligue. Cela aurait été catastrophique car on aurait perdu des sponsors. Dans ces conditions, remonter aurait été très compliqué.»

«[Tomber en 1ère Ligue] aurait été catastrophique car on aurait perdu des sponsors. Dans ces conditions, remonter aurait été très compliqué»

Yannick Buttet, président du BBC Monthey

Pour convaincre la fédération, les dirigeants montheysans ont dû éclaircir leur situation financière. «Il y avait une fausse image de nous. C’est en partie de notre faute. À cause des effets de la pandémie, nous n’étions humainement pas en capacité de livrer un dossier complet en première instance. Là, on a fait en sorte d’apporter des précisions.»

Tout se joue sur la réponse de Berne

Pour autant, Monthey n’est pas encore assuré de démarrer le prochain exercice dans l’élite nationale. En quête de liquidités, le champion de Suisse 2017 a sollicité le soutien de la Confédération. Espérée d’ici la semaine prochaine, la réponse de Berne décidera de l’avenir du club. «Si elle est positive, la situation bascule complètement et on pourra se concentrer sur la construction de l’équipe. Dans le cas inverse, notre place en LNA est susceptible d’être remise en cause…», précise Yannick Buttet.

En clair, tout est figé pour le moment. À commencer par le recrutement, bien que l’entraîneur, Patrick Pembele, ait déjà lancé des pistes et pris contact avec certains joueurs.

Les prochains jours vont sembler très longs en Valais.

Plombés par le passif

Yannick Buttet ne le cache pas: la situation financière du BBC Monthey n’est pas reluisante. Mais il tient à apporter quelques précisions: «Pour la saison 2019-2020, la balance entre les pertes et profits n’est pas si terrible, on est presque à l’équilibre. On a payé nos dettes à Swiss Basketball. Évidemment, il y a un manque à gagner dû à la demi-finale de Coupe de Suisse, les play-off et notre repas de gala dont on a été privés. Mais ce qui nous plombe avant tout, c’est le passif des années précédentes, il faut être clair. On a trop vécu à crédit, il faut que cela cesse.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé