Actualisé

NouveauMontreux a sa maison du jazz

Le Club déménagera au Petit Palais et doublera sa capacité de 300 à 600 places. Focus sur cinq artistes à ne pas rater dans ce bel écrin.

par
Laurent Flückiger
1 / 6
Le Club déménagera au Petit Palais et doublera sa capacité de 300 à 600 places.

Le Club déménagera au Petit Palais et doublera sa capacité de 300 à 600 places.

Seu Jorge: Ce bonnet rouge, vous vous en souvenez? C'est celui qu'il portait dans le film «La vie aquatique» de Wes Anderson, où il chantait en portugais «Life on Mars?» de David Bowie. Justement, c'est un hommage tout en subtilité à l'artiste mort en 2016 que le Brésilien rendra, alors qu'une expo photo de Ziggy Stardust se tiendra à l'étage.Le 5 juillet Prix: 95/175/215 fr.

Seu Jorge: Ce bonnet rouge, vous vous en souvenez? C'est celui qu'il portait dans le film «La vie aquatique» de Wes Anderson, où il chantait en portugais «Life on Mars?» de David Bowie. Justement, c'est un hommage tout en subtilité à l'artiste mort en 2016 que le Brésilien rendra, alors qu'une expo photo de Ziggy Stardust se tiendra à l'étage.Le 5 juillet Prix: 95/175/215 fr.

EIvind Aarset: Il a commencé la guitare à 12?ans en découvrant Jimi Hendrix, a été membre d'un groupe de heavy metal et a flirté avec la jungle. Pourtant Eivind Aarset est estampillé «jazz». Le Norvégien s'est en effet passionné pour Miles Davis puis a accompagné Nils Petter Molvaer (dont trois fois à Montreux), avant de mêler riffs chirurgicaux à onirisme électronique. Juste avant, c'est le Tunisien Dhafer Youssef qui sublimera le Club. Un joueur d'oud que le guitariste connaît par cœur. Le feu et la glace sur la même scène, quelle soirée!Le 4 juillet Prix: 85/155/195 fr.

EIvind Aarset: Il a commencé la guitare à 12?ans en découvrant Jimi Hendrix, a été membre d'un groupe de heavy metal et a flirté avec la jungle. Pourtant Eivind Aarset est estampillé «jazz». Le Norvégien s'est en effet passionné pour Miles Davis puis a accompagné Nils Petter Molvaer (dont trois fois à Montreux), avant de mêler riffs chirurgicaux à onirisme électronique. Juste avant, c'est le Tunisien Dhafer Youssef qui sublimera le Club. Un joueur d'oud que le guitariste connaît par cœur. Le feu et la glace sur la même scène, quelle soirée!Le 4 juillet Prix: 85/155/195 fr.

Un haut plafond, une scène formant un demi-cercle, de belles nappes blanches: c’est le nouveau Montreux Jazz Club. La troisième salle payante du festival, ouverte en 2013, fera une rocade avec le Strobe Klub, du 2M2C au Petit Palais, passant ainsi de 300 à 600 places, toutes assises. Cela permettra d’inviter des artistes de plus grande envergure, expliquent les organisateurs. Mais aussi de convier ceux qui viennent en nombre, tel Matthew Herbert avec son Brexit Big Band, le samedi 30 juin. Ce qui n’empêchera pas le festival d’y programmer des concerts plus intimistes, comme celui de Selah Sue en acoustique, le mardi 3 juillet.

Ce n’est pas tout: ce déménagement amène également davantage de cohérence. Si le Petit Palais accueillait déjà les workshops, il en fera de même avec les participants à la Montreux Jazz Academy, en deuxième semaine. Il sera aussi le lieu des concerts des Talent Awards et des jams de fin de soirée, devenant ainsi la «House of Jazz», dont voici cinq moments forts.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!