Publié

CampagneMorisod affiche sa couleur politique

Le musicien a décidé de soutenir le candidat de l’Entente au Conseil administratif de la Ville de Genève. Grande première.

par
Didier Tischler
Alain Morisod reconnaît avoir eu un vrai coup de cœur pour le candidat Guillaume Barazzone (à dr.).

Alain Morisod reconnaît avoir eu un vrai coup de cœur pour le candidat Guillaume Barazzone (à dr.).

(C) Lionel Flusin/Independant Le Matin

Quelle mouche a donc piqué Alain Morisod? Aurait-il attrapé le virus de la politique? A-t-il rejoint les rangs du PDC? On pourrait presque le croire. Car s’il a par le passé défendu des causes, notamment un Kosovar qui devait être expulsé de Suisse en 2010, le musicien n’a en effet jamais étalé sur la place publique ses opinions à ce point. A ce jour, il s’est simplement réservé le droit d’actions ponctuelles.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!