Vert - Morrissey dans «Les Simpson»: une représentation «blessante et raciste»
Publié

VertMorrissey dans «Les Simpson»: une représentation «blessante et raciste»

Le chanteur britannique a pris pour cible les créateurs de la série d’animation pour avoir créé un personnage inspiré en partie de lui dans un nouvel épisode.

par
Cover media / Lematin.ch
Morrissey, qui est végétarien, a été présenté comme raciste, gras du bide et mangeant de la viande.

Morrissey, qui est végétarien, a été présenté comme raciste, gras du bide et mangeant de la viande.

DR / Getty

Morrissey n’a vraiment pas apprécié le dernier épisode des «Simpson», qui présente un personnage animé inspiré de lui. Intitulé «Panic on the Streets of Springfield», une référence à la chanson «Panic» de son ancien groupe, The Smiths, il a été diffusé dimanche 18 avril et mettait en vedette Lisa Simpson se faisant un ami imaginaire nommé Quilloughby. Ce dernier est un chanteur britannique déprimé des années 1980, à qui Benedict Cumberbatch a prêté sa voix.

«Des tactiques haineuses et cruelles»

Le rockeur, qui n’était pas impliqué dans la série, a publié une longue déclaration sur Facebook dans laquelle il a attaqué les auteurs de l’épisode pour l’avoir représenté comme raciste.

«Malheureusement, la série «Les Simpson» a commencé par donner un bon aperçu de l’expérience culturelle moderne, mais a depuis dégénéré pour essayer de capitaliser sur une controverse bon marché et exposer des rumeurs vicieuses. Se moquer d’un sujet est une chose. D’autres émissions comme «SNL» («Saturday Night Live») font toujours un excellent travail pour trouver des moyens d’inspirer la satire. Mais quand un spectacle descend si bas pour utiliser des tactiques haineuses et cruelles comme montrer le personnage de Morrissey avec son ventre dépassant de sa chemise (alors qu’il n’a jamais ressemblé à ça à aucun moment de sa carrière), cela vous pousse à vous demander qui est le vrai groupe raciste blessant ici.»

Il a ajouté: «Pire encore, qualifier le personnage de Morrissey d’être raciste, sans signaler aucun cas spécifique, n’apporte rien. Cela ne sert qu’à insulter l’artiste.»

Un badge controversé

Morrissey a notamment été critiqué pour avoir porté un badge avec le logo du parti politique d’extrême droite et ouvertement anti-islam Pro Britain lors d’une apparition à la TV américaine. Dans sa déclaration sur Facebook, il a également fait référence aux récentes excuses de Hank Azaria pour avoir prêté sa voix au personnage indien Apu.

«Les récentes excuses de l’acteur des Simpson, Hank Azaria, à l’Inde pour son rôle dans la défense du «racisme structurel» en disent long. Contrairement au personnage de l’épisode «Panic» des Simpson… Morrissey n’a jamais reçu d’argent, n’a poursuivi personne pour ses attaques, n’a jamais cessé de présenter de grands concerts et est toujours un vegan sérieux et un fervent défenseur des droits des animaux. En suggérant tout ce qui précède dans cet épisode… l’approche hypocrite des Simpson de leur histoire en dit long. Vraiment, ils sont les seuls à avoir cessé de créer. Au lieu de ça, ils sont devenus blessants et racistes.»

Les créateurs de la série n’ont pas encore répondu aux critiques de la star. Cependant, avant la diffusion de l’épisode, le scénariste Tim Long avait déclaré que le personnage avait été inspiré par Robert Smith de The Cure et Ian Curtis de Joy Division, en plus de Morrissey.

Votre opinion