05.09.2019 à 12:16

Mort d'Ariane Carletti: sa fille raconte son combat contre le cancer

TV

Eléonore revient sur la maladie de sa mère et explique notamment qu'«elle s'est battue comme une lionne».

par
FDA
Ariane Carletti est décédée le 3 septembre, à 61 ans.

Ariane Carletti est décédée le 3 septembre, à 61 ans.

TF1

Ariane Carletti n'est plus. La présentatrice qui avait marqué toute une génération dans le Club Dorothée, est décédée le 3 septembre, à 61 ans. La nouvelle a été annoncée le lendemain et plusieurs personnalités dont Dorothée et Jackie ont tenu à lui rendre hommage.

La fille d'Ariane, Eléonore, a décidé de prendre la parole dans «Le Parisien» pour évoquer le grand combat de sa mère: une lutte contre le cancer qui aura duré près de 20 ans, avec plusieurs rechutes. «Rosa, son oncologue, a suivi maman jusqu'au bout avec une énergie intarissable. Entre nous, on n'a jamais voulu en parler, parce qu'il y avait de la coquetterie de sa part. Elle ne voulait pas qu'on s'inquiète. Elle n'a jamais voulu mentir aux gens non plus, ni être malhonnête. Alors, ça faisait quelque temps qu'elle s'était un peu repliée», a-t-elle confié

Elle a refusé de monter sur les planches

La maladie a, il est vrai, éloigné Ariane Carletti de son métier de comédienne. Comme l’a expliqué Eléonore, l’ancienne membre du Club Dorothée a été contrainte de refuser bien des propositions: «Beaucoup de gens lui ont proposé de monter sur les planches, a assuré la jeune femme. Elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas être fiable. À certaines périodes, son taux d'énergie pouvait changer du tout au tout. Et elle ne voulait pas porter la responsabilité d'être sur scène.»

Mais la passion est toujours restée. Des dernières années, Ariane a même été jurée du cours Florent «quand elle avait l'énergie de se déplacer». Elle était si captivante et forte que sa fille a suivi ses traces. En effet, Eléonore, également actrice joue depuis trois ans trois ans dans la série «Plus belle la vie».

«Elle est partie entourée d'énormément d'amour»

Eléonore Sarrazin a raconté au quotidien que sa mère semblait pourtant dans une période d'accalmie à la veille de sa mort. «Encore lundi, elle nous parlait de ce qu'elle désirait manger et quelles vacances elle aimerait organiser. Elle s'est battue comme une lionne. Elle a été super courageuse. Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C'est juste que la dernière était un peu trop rude. Elle est partie entourée d'énormément d'amour.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!