Carnet noir : Mort de George Bizos, infatigable avocat de Mandela

Publié

Carnet noir Mort de George Bizos, infatigable avocat de Mandela

Grand défenseur des droits humains et figure de la lutte anti-apartheid, l’avocat sud-africain s’est éteint mercredi à l’âge de 92 ans.

George Bizos, avocat blanc d’origine grecque, a défendu de grandes figures militantes du Congrès national africain (ANC).

George Bizos, avocat blanc d’origine grecque, a défendu de grandes figures militantes du Congrès national africain (ANC).

AFP

L’avocat sud-africain George Bizos est mort mercredi à l’âge de 92 ans, a annoncé le président Cyril Ramphosa. Il avait défendu l’icône de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela et était devenu son ami après lui avoir permis d’échapper à la peine de mort,

«Une nouvelle très triste pour notre pays»

La cause du décès du célèbre avocat, qui avait pris sa retraite il y a seulement quelques années, n’a pas été immédiatement précisée.

«Je viens juste d›apprendre que ‹l’aigle des prétoires’ de notre pays, George Bizos, est décédé», a déclaré le président sud-africain mercredi soir à des journalistes, saluant notamment son «esprit incisif». «C’est une nouvelle très triste pour notre pays», a-t-il ajouté. «George Bizos était l’un des avocats qui a énormément contribué à l'accomplissement de notre démocratie», a encore salué M. Ramaphosa.

George Bizos avait notamment permis à Nelson Mandela d’échapper à la peine de mort. 

George Bizos avait notamment permis à Nelson Mandela d’échapper à la peine de mort.

KEYSTONE

Commission vérité et réconciliation

Pendant les années d’oppression de la majorité noire, l’avocat blanc, d’origine grecque, a défendu de grandes figures militantes du Congrès national africain (ANC). Et quand le pouvoir blanc est sur le point de tomber, il participe à l’élaboration de la nouvelle Constitution démocratique du pays.

Une fois l’apartheid aboli, il a notamment contribué à la mise en place de la Commission vérité et réconciliation, chargée d’enquêter sur les crimes politiques de l’ancien régime.

(ATS/NXP)

Ton opinion