Suisse: Mort de Johnny: la nostalgie s'invite aussi au Parlement
Publié

SuisseMort de Johnny: la nostalgie s'invite aussi au Parlement

Après le décès du chanteur, la nuit dernière, certains parlementaires ont la larme à l'oeil.

par
Eric Felley

«Pour moi sa musique a toujours été une source d'énergie dans les moments de difficulté, elle m'a toujours donné du courage.» Le conseiller national Roger Golay (MCG/GE) était très ému ce matin à l'annonce du décès du chanteur «à 2 heures 38» exactement précise-t-il. «J'y pense avec beaucoup d'émotion. Le dernier cadeau de mon père, lorsque j'avais 17 ans, était un billet pour un concert de Johnny aux Vernets. C'était en 1976...»

Le chanteur a bercé toute son enfance: «Je suis né en 1959 et je me rappelle que nous avions déjà la télé à cette époque. Je le voyais qui cassait sa guitare à la télévision, cela me fascinait. C'est celui-là que je voulais voir». Ses chansons préférées datent de cette époque: «Retiens la nuit» et «Les portes du pénitencier».

Sous la Coupole, un autre fan de Johnny Hallyday était affecté, Jacques Nicolet (UDC/VD): «Mais on s'y attendait un peu... J'ai assisté à cinq ou six de ses concerts, lorsqu'il venait en Suisse. C'était une bête de scène. Nous étions allés à la patinoire de Malley avec mon fils qui avait 6 ans, moi 30 ans et nous étions à côté du dame qui en avait 80... Tout le public était debout sur les chaises, c'était extraordinaire».

Les chansons qui le font frisonner ? «Laura» ou «Mon plus beau Noël». Il a toute une collection des 33 tours de Johnny: «Mais je n'ai plus de tourne-disque... C'était toute un époque», regrette-t-il

Enfin, Isabelle Moret (PLR/VD) a aussi un souvenir à partager: «Ma mère l'aimait beaucoup. Je me rappelle que j'avais 4 ou 5 ans, j'entendais »Les portes du pénitencier« et je trouvais très triste l'histoire de cet homme en prison...»

Votre opinion