Grande-Bretagne - Mort de Sarah: le suspect reconnaît les faits
Publié

Grande-BretagneMort de Sarah: le suspect reconnaît les faits

Mardi, l’agent de police suspecté du meurtre d’une jeune femme en mars, a reconnu sa responsabilité dans ce décès. Cette mort avait suscité beaucoup d’émoi en Grande-Bretagne.

AFP

Le policier inculpé pour meurtre après le décès de la Londonienne Sarah E., dont la disparition début mars avait bouleversé le Royaume-Uni, a reconnu sa responsabilité dans la mort de la jeune femme devant la justice mardi.

Wayne C., 48 ans, a comparu par vidéoconférence depuis la prison londonienne de haute sécurité de Belmarsh où il est détenu, lors d’une audience à la cour de l’Old Bailey, à Londres. Cet agent de l’unité de la police de Londres chargée de la protection des représentations diplomatiques a plaidé coupable d’enlèvement et de viol et admis sa responsabilité dans la mort de Sarah E..

Une jeune femme rend hommage à Sarah E., tuée par un policier.

Une jeune femme rend hommage à Sarah E., tuée par un policier.

AFP

Vive émotion dans le pays

Cette responsable marketing de 33 ans avait disparu le 3 mars après avoir quitté à pied le domicile d’amis à Clapham, dans le sud de la capitale. Elle avait été retrouvée morte une semaine plus tard dans un bois du Kent (sud-est de l’Angleterre), région où vit Wayne C.. Selon le rapport du médecin légiste, sa mort a été causée par une «compression du cou».

Ce décès avait provoqué une vive émotion dans le pays, relançant le débat sur les violences faites aux femmes. Des milliers de femmes avaient confié sur les réseaux sociaux leur sentiment d’insécurité, témoignant des menaces et harcèlement subis et appelant les responsables politiques à agir pour y remédier.

Une nouvelle audience dans cette affaire est prévue le 9 juillet avant le procès de Wayne C. qui devrait se tenir en octobre.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires