«Rust»: Alec Baldwin demande le rejet d’une plainte
Publié

JusticeMort sur un tournage: Alec Baldwin demande le rejet d’une plainte

La superviseure du scénario de «Rust» attaque l’acteur et d’autres producteurs du film pour l’accident qui a coûté la vie à Halyna Hutchins.

Alec Baldwin est dans la tourmente après avoir accidentellement déchargé une arme sur le tournage du film «Rust» en octobre 2021.

Alec Baldwin est dans la tourmente après avoir accidentellement déchargé une arme sur le tournage du film «Rust» en octobre 2021.

AFP

Alec Baldwin et d’autres producteurs du film «Rust» ont déposé une requête demandant le rejet de la plainte déposée par la superviseure du scénario concernant la mort par balle de la directrice de la photographie. L’arme à feu de l’acteur s’est accidentellement déchargée lors de la répétition d’une scène au Bonanza Creek Ranch dans le Nouveau-Mexique en octobre, tuant Halyna Hutchins et blessant le réalisateur Joel Souza.

Mamie Mitchell, qui a été témoin de l’incident, a intenté une action en justice pour agression, pour avoir infligé intentionnellement une détresse émotionnelle et infligé délibérément des blessures contre Alec Baldwin et d’autres accusés en novembre. Lundi 24 janvier, les avocats représentant la star et d’autres producteurs ont déposé des documents devant la Cour supérieure de Los Angeles demandant le rejet de cette plainte.

«Rien dans les allégations de la plaignante ne suggère que l’un des accusés, y compris M. Baldwin, voulait que le pistolet soit chargé de balles réelles, indique leur requête, selon Deadline. De plus, rien dans les allégations de la plaignante ne suggère que l’un des accusés savait que le pistolet contenait des munitions réelles. (…) L’absence de telles allégations est bien sûr logique car l’incident est apparemment sans précédent dans l’industrie cinématographique… Les trois causes d’action de la plaignante étant basées sur des allégations de négligence ayant entraîné un accident du travail, elles doivent être rejetées car son recours exclusif se base sur la loi sur l’indemnisation des travailleurs du Nouveau-Mexique, et non sur une action civile intentée devant le tribunal de l’État de Californie.»

Deuxième action en justice

Les avocats ont demandé une audience devant le juge de la Cour supérieure de Los Angeles le 24 février concernant leur requête.

Mamie Mitchell est le deuxième membre de l’équipe de Rust à intenter une action en justice à la suite de l’incident fatal, après l’éclairagiste Serge Svetnoy. Son procès a également nommé l’assistant réalisateur David Halls et l’armurière Hannah Gutierrez-Reed comme accusés. Le bureau du shérif de Santa Fe enquête toujours sur le drame.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion