Mort tragique d’un Vaudois passionné de motocross

Publié

FranceMort tragique d’un Vaudois passionné de motocross

Un homme de 39 ans a trouvé la mort dimanche lors d’un accident sur une plage non loin de Dunkerque.

par
R.M.
Michael Chamot s’entraînait pour une course qui doit se tenir en février au Touquet.

Michael Chamot s’entraînait pour une course qui doit se tenir en février au Touquet.

Facebook

Un tragique accident de motocross a eu lieu dimanche sur Loon-Plage, une plage près de Dunkerque (Nord): un homme de 39 ans a perdu la vie. Il s’agit de Michael Chamot, un passionné vaudois de motocross, relate «24 heures».

Le Vaudois s’entraînait en vue d’une course qui aura lieu en février prochain, l’Enduropale du Touquet, qui se pratique sur sable. «Selon les premiers éléments recueillis sur place, le pilote aurait chuté quand arrivait derrière lui un autre pilote, en train d’effectuer un saut. La moto de ce dernier serait alors retombée sur la victime» rapporte «La Voix du Nord». Le Vaudois a succombé à ses blessures sur place. Suite au drame, le circuit a été fermé.

«Une part de fatalité»

Ce décès soudain suscite une vive émotion dans le milieu vaudois du motocross, dont Michael Chamot faisait partie. «Rouler sur le sable, c’est atypique, c’est spécial. La conduite est différente, c’est presque un autre sport», commente Kevin Auberson, bon copain du défunt dans «24 heures».

«La piste de Loon-Plage est connue comme dangereuse. Ils pourraient améliorer la sécurité, mais c’est aussi le risque dans la discipline. Il y a une part de fatalité», note-t-il encore. Et de rendre hommage au disparu: «Il avait depuis longtemps, dans sa tête, l’idée de participer à la course du Touquet, sur une plage. Il avait pris sa décision. C’était quelqu’un de sociable et de bonne humeur. C’était un passionné et le Touquet, ça fait rêver les passionnés.»

Le défunt était père de jumelles qui vont bientôt fêter leurs 7 ans.

Ton opinion