Football – Mory Diaw encore victime d’insultes racistes
Publié

FootballMory Diaw encore victime d’insultes racistes

Le gardien lausannois avait déjà été traité de singe il y a deux semaines, après la victoire du LS à Saint-Gall. Un prétendu supporter bâlois a remis ça dimanche.

par
Renaud Tschoumy
Mory Diaw a été attaqué à deux reprises en l’espace de deux semaines.

Mory Diaw a été attaqué à deux reprises en l’espace de deux semaines.

Eric Lafargue

Mory Diaw est-il devenu la cible préférée des racistes primaires qui gravitent dans le milieu du football international, et suisse en particulier? En tous les cas, le gardien français du Lausanne-Sport a une nouvelle fois reçu un message à caractère haineux sur son compte Instagram, message dans lequel il est apparenté à un singe.

La première fois s’était produite il y a deux semaines, après la victoire du FCLS à Saint-Gall (1-0). Diaw avait été traité de singe sur les réseaux sociaux. Mais l’auteur du message – un gamin de 13 ans! – s’est fait repérer et a ensuite été puni (une amende et une interdiction de stade).

La deuxième salve a donc été tirée dimanche, après le (bon) match nul lausannois au Parc St-Jacques (1-1). Cette fois, c’est un prétendu supporter bâlois qui a une nouvelle fois comparé le gardien à un singe.

Diaw a immédiatement partagé le message avec son club, le FC Bâle et la Swiss Football League (SFL), notamment. «Donc après chaque match c’est la même chose?», s’offusque-t-il.

Contactée par nos soins il y a deux semaines, la SFL s’était en quelque sorte déchargée du problème, dans la mesure où ces insultes racistes ne sont pas lancées dans un stade à l’occasion d’un match placé sous son égide, mais directement envoyées sur les réseaux sociaux privés du joueur. «Même si nous déplorons évidemment ce genre de comportements, il ne nous appartient pas d’intervenir», s’était-on fait répondre.

Reste que deux fois en deux semaines, cela commence à faire beaucoup pour Mory Diaw.

Votre opinion