31.01.2013 à 07:37

Proche-OrientMoscou appelle à la fin des violences en Syrie

«La Russie est très préoccupée par les informations concernant une frappe de l'armée de l'air israélienne sur des sites en Syrie, près de Damas», a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, AFP

La Russie s'est déclarée jeudi «très préoccupée» par une information concernant un raid israélien en territoire syrien. Moscou a indiqué qu'elle condamnerait cette attaque si l'information s'avérait exacte.

«La Russie est très préoccupée par les informations concernant une frappe de l'armée de l'air israélienne sur des sites en Syrie, près de Damas», a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Si cette information est confirmée, cela signifie que nous avons à faire à des frappes sans aucun prétexte sur le territoire d'un Etat souverain, ce qui viole grossièrement la charte de l'ONU et est inacceptable, quel qu'en soit le motif», a ajouté le ministère.

«Nous prenons des mesures d'urgence pour éclaircir cette situation dans les moindres détails», a-t-il souligné. «Nous appelons une nouvelle fois à la fin des violences en Syrie, sans intervention extérieure - ce qui serait inadmissible - et au début d'un dialogue inter-syrien basé sur les accords de Genève du 30 juin 2012», a souligné le ministère russe.

L'armée syrienne avait annoncé mercredi soir que l'aviation israélienne avait «directement bombardé» à l'aube un centre de recherche militaire situé entre Damas et la frontière libanaise. L'armée fait état de deux employés tués et de cinq blessés dans ce centre, qui a subi «d'importants dégâts» et dont le «bâtiment a été partiellement détruit».

Une porte-parole de l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!