Motocyclisme – Moto3: Pedro Acosta champion du monde
Publié

MotocyclismeMoto3: Pedro Acosta champion du monde

Deuxième «rookie» de l’Histoire couronné 31 ans après Loris Capirossi en 125 cm3, l’Espagnol Pedro Acosta – 17 ans depuis le 25 mai dernier – l’emporte au bout du suspense.

par
Jean-Claude Schertenleib
La célébration de Pedro Acosta à Portimao dimanche.

La célébration de Pedro Acosta à Portimao dimanche.

AFP

Ils sont les deux meilleurs pilotes Moto3 de la saison. Un «rookie», l’Espagnol Pedro Acosta, qui a bluffé tout le monde dès sa première apparition en GP, au Qatar. Un habitué, l’Italien Dennis Foggia, dont on connaît depuis longtemps la vélocité, mais qui a souvent péché par manque de régularité.

Ces dernières semaines, c’est pourtant lui, le pilote Honda, qui était revenu à grandes enjambées sur Acosta. Avec 21 points de retard au départ de cet avant-dernier GP de la saison, il n’avait pas le choix: la victoire ou rien du tout. En tête très rapidement, Foggia faisait le boulot. Mais Acosta, quatorzième seulement sur la grille, le faisait aussi, dépassant ses adversaires, revenant sur le podium provisoire de la course au sixième tour, prenant ensuite brièvement la tête.

Le duel final était lancé, Foggia vs Acosta avec des arbitres qui n’avaient rien à perdre, même s’ils étaient les équipiers (Masia pour Acosta, Artigas pour Foggia) des deux prétendants. Au dix-neuvième des vingt et un tours, Acosta prend une nouvelle fois le commandement, mais Foggia va réagir un peu plus loin. Les derniers 4592 mètres vont être absolument fous, on en est tous persuadés; las, dans le premier virage, alors qu’Acosta vient de se replacer devant, Darryn Binder touche la moto de Foggia qui se retrouve à terre, comme Sergio Garcia. Acosta est champion du monde, il peut commencer de crier sa joie pendant que Foggia pleure sa peine.

Dans le stand de celui qui a été éliminé sans qu’il en soit responsable, la colère règne et quand Binder s’approche pour venir s’excuser, on le prie avec force gestes d’aller voir ailleurs. Le Sud-Africain sera d’ailleurs un peu plus tard disqualifié pour pilotage jugé irresponsable. Pedro Acosta vient d’écrire une page d’histoire, Dennis Foggia ne méritait pas qu’elle se termine de cette manière.

Votre opinion