01.05.2013 à 09:04

FootballMourinho: «J’aime être là où les gens m’aiment»

José Mourinho s'est fait éliminer de la Ligue des champions. Il ne se sent pas aimé en Espagne et souhaiterait retrouver l'Angleterre de ses débuts.

L’entraîneur du Real Madrid José Mourinho a expliqué mardi après l’élimination des Merengue en demi-finale de la Ligue des Champions en dépit du sursaut d’orgueil des siens au retour à Bernabeu (2-0) qu’il souhaitait être l’année prochaine "où les gens l’aiment", tout en précisant n’avoir pas pris de décision sur son avenir pour la saison prochaine.

"Evidemment que j’aime être là où les gens m’aiment. En Angleterre, c’est le cas. Ici en Espagne, c’est un peu différent parce que certaines personnes - et beaucoup sont dans cette salle de presse - me détestent. Mais c’est difficile de prendre une décision car j’aime le club. Nous verrons en fin de saison", a expliqué le Portugais en conférence d’après-match.

"J’ai un contrat avec le Real et on ne rompt un contrat que dans des situations où les gens ne s’entendent plus", a précisé l’entraîneur madrilène, qui est effectivement lié au club merengue jusqu’en 2016.

Si le "Special One" n’a donc pas annoncé son départ de Madrid où il vit actuellement sa troisième saison, il n’a pas non plus confirmé qu’il resterait, comme il l’avait fait après l’élimination des siens en demi-finale la saison dernière, contre le Bayern.

"Je veux terminer la saison, je veux penser à la finale (de Coupe du Roi, contre l’Atletico) que nous avons encore à jouer, je veux terminer deuxième du championnat. Tout le reste, nous le verrons en fin de saison, avec le président (Florentino Perez).

De son côté, l’attaquant-vedette du Real Madrid Ronaldo, compatriote de Mourinho avec lequel il partage le même agent (Jorge Mendes), n’a pas directement lié son avenir à celui de son entraîneur.

"Je ne me préoccupe pas de savoir si Mourinho continuera ou non, je me préoccupe du Real et de moi-même", a expliqué Ronaldo en zone mixte mardi. Le Ballon d’Or 2008 ne s’est pas non plus montré pressé de régler la question de son renouvellement au Real, avec lequel il est lié jusqu’en 2015.

"Il me reste deux ans de contrat et je ne suis pas préoccupé par mon renouvellement. Je veux continuer à gagner où que ce soit", a conclu l’ailier portugais.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!