16.02.2015 à 11:09

Violences à l'écoleMoutier bannit les téléphones portables des salles de classe

Afin de prévenir les phénomènes de harcèlement et de violence liés à une utilisation abusive, les élèves des écoles enfantines et primaires de Moutier (BE) doivent dorénavant remettre leurs téléphones portables avant d'entrer en classe.

DR / PHOTO D'ILLUSTRATION

Depuis lundi matin, les élèves des écoles enfantines et primaires de Moutier (BE) doivent remettre leurs téléphones portables avant d'entrer dans les classes. Cette mesure doit permettre de prévenir les phénomènes de harcèlement et de violence liés à une utilisation abusive des portables.

«Les élèves déposent leurs téléphones portables dans une boîte et les reprennent à midi», a expliqué le directeur des écoles primaires et enfantines Laurent Muehlethaler. Le même scénario se reproduit l'après-midi. Les appareils sont à chaque fois rendus à la fin des cours. Ils restent confisqués durant la récréation.

Enseignant filmé

Cette mesure ne répond pas à un événement en particulier, mais à une multiplication d'utilisations inappropriées, a souligné le directeur des écoles de la cité prévôtoise. Un enseignant a par exemple été filmé à son insu par des élèves pendant des cours et des problèmes ont été signalés dans les vestiaires et dans les douches.

Le nombre de cas de bagarres filmées est aussi en recrudescence. Le «happy slapping» consiste à filmer avec son téléphone portable l'agression physique d'une personne puis à le diffuser. La violence n'est pas en augmentation, mais elle est désormais plus visible et elle circule plus rapidement grâce aux nouveaux moyens de communication.

Quelque 680 élèves concernés

La saisie des téléphones portables concerne trois collèges primaires et les écoles enfantines, soit 680 écoliers, a précisé Laurent Muehlethaler. Cette démarche a reçu le soutien du Conseil des parents, de la commission scolaire et du corps enseignant. Elle s'inscrit dans un contexte plus large de mesures de sensibilisation avec le concours de l'infirmière scolaire et de la police.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!