Pandémie - Moutier et le Covid-19: une fête exemplaire ?
Publié

PandémieMoutier et le Covid-19: une fête exemplaire ?

Les autorités jurassiennes écrivent ce lundi à l’OFSP pour lui demander d’analyser ce «miracle» jurassien.

par
Eric Felley
Deux semaines après la fête du 28 mars à Moutier, les autorités constatent que ce rassemblement peu conventionnel en regard des mesures sanitaires, n’a pas causé une flambée de cas.

Deux semaines après la fête du 28 mars à Moutier, les autorités constatent que ce rassemblement peu conventionnel en regard des mesures sanitaires, n’a pas causé une flambée de cas.

DR

Le chef de la Santé du canton du Jura, Jacques Gerber (PLR) va écrire à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), afin qu’il fasse une analyse approfondie de la situation sanitaire après la fête à Moutier le 28 mars dernier. Ce jour-là et longtemps durant la nuit, plusieurs milliers de personnes ont fêté ensemble dans la joie et les embrassades. Comme l’ont montré les images, beaucoup ne respectaient pas le port du masque ou les gestes barrière.

Après ce relâchement général, excusable par la liesse de ce moment historique, il fallait s’attendre à un retour de manivelle du Covid-19. Eh bien non. Deux semaines plus tard, il n’a pas été constaté de «cluster» dans la région, ni dans le Jura, ni dans le Jura bernois. C’est pourquoi, selon une information de la «RTS», Jacques Gerber va écrire ce lundi un courrier à l’OFSP. Une analyse plus fine pourrait démontrer que ce type de rassemblement est possible et donner des arguments à ceux qui dénoncent la prolongation des contraintes sanitaires.

Interrogée sur cette nouvelle piste, la vice-présidente de la task force Covid- 19, Samia Hurst, estime qu’il est intéressant d’analyser ce cas. Elle a rappelé qu’il y avait environ 18 fois moins de risque de contagion à l’extérieur qu’à l’intérieur, qu’à Moutier un certain nombre de personnes ont tout de même respecté les consignes et enfin qu’il s’agissait d’une population jeune, où les symptômes sont moins marqués. D’une manière générale, on ne pouvait en tirer un enseignement pour l’intérieur des restaurants.

Votre opinion

84 commentaires