Multirécidiviste, Élisabeth Borne vapote à nouveau

Publié

FranceMultirécidiviste, Élisabeth Borne vapote à nouveau

La première ministre a vapoté à l’Assemblée nationale. Elle risque une amende.

par
R.M.
Élisabeth Borne a été surprise à vapoter tandis que le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti avait la parole.

Élisabeth Borne a été surprise à vapoter tandis que le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti avait la parole.

Twitter

La première ministre française Élisabeth Borne a été surprise en train de vapoter mardi à l’Assemblée nationale. Tandis que le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti avait la parole, elle a moyennement discrètement soulevé son masque pour tirer une bouffée.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes se sont offusquées des agissements d’Élisabeth Borne. Le vapotage est en effet interdit dans «les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif», donc à l’Assemblée nationale également.

Concrètement, la première ministre risque une amende de 68 euros. Mais pas sûr que ce soit dissuasif. Élisabeth Borne est en effet une multirécidiviste, souligne «Libération». Elle a été vue vapotant à l’Assemblée nationale alors qu’elle était ministre du travail, en novembre 2020, puis en janvier 2021, et à nouveau en février dernier…

Ton opinion