28.10.2019 à 20:43

Ski alpinMurisier: «C'est pas comme si j'étais loin du bal»

Après une saison blanche, le Valaisan s’est rassuré en marquant des points pour son retour à la compétition. Dimanche, il a fini 23e du géant de Sölden.

par
Sport-Center
Justin Murisier s'est classé au 23e rang de la première épreuve de la saison dimanche à Sölden.

Justin Murisier s'est classé au 23e rang de la première épreuve de la saison dimanche à Sölden.

AP

Il débarquait dans le Tyrol avec des ambitions forcément mesurées. Après un hiver sans ski (le troisième de sa carrière), Justin Murisier a obtenu ce qu’il était venu chercher sur le glacier du Rettenbach: des points et de la confiance. Le Valaisan s’est classé 23e d’un géant d’ouverture dominé par le Français Alexis Pinturault. «C’est positif, car je ne fais pas une bonne deuxième manche et je ne suis qu'à 1''18 des gars qui sont devant. C'est pas comme si j'étais loin du bal.»

À Sölden, le Bagnard a ressenti des douleurs au genou entre les deux manches. «Sur le second tracé, je n’ai pas osé. Quand tu es à 80km/h dans le mur où ça tape à l’ombre et que tu sens ton genou, c’est difficile de lâcher les chevaux. Je ne me cherche pas d’excuses, mais j’ai gardé ma jambe un peu en sécurité.»

Une prise de confiance

Souvent largué par ses jeunes coéquipiers à l’entraînement, le Valaisan a pris des premiers repères pour son retour à la compétition. «J’emmagasine de la confiance. Je me bats avec des gars qui sont en pleine forme et qui n’ont pas quatre opérations au genou. Je vois qu’il y a du potentiel, qu’il faut s’accrocher.»

Avant le prochain géant de la saison prévu le 8 décembre à Beaver Creek (USA), Justin Murisier va profiter de s’affûter encore physiquement et de régler les derniers détails au niveau de son matériel. «Globalement, je me situe à 90% de mes capacités. Mais les 10 derniers pourcents sont durs à aller chercher: c'est la confiance et le matériel.» Le retour au sommet du meilleur géantiste suisse 2018 (huitième de la hiérarchie mondiale) prendra du temps. «Cela va être difficile au début. Si j'arrive à faire des bons résultats d'ici la fin de saison, je serai content. Me remettre dans les 15 serait top.»

Sylvain Bolt, Sölden

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!