Mylène Farmer souhaite qu’on «assiste sa fin de vie»

Publié

ConfidencesMylène Farmer souhaite qu’on «assiste sa fin de vie»

La chanteuse de 61 ans revient sur le débat autour de l’euthanasie, un sujet auquel elle est «sensible depuis très longtemps».

par
F.D.A.
Mylène Farmer sortira son album «Emprise» le 25 novembre prochain.

Mylène Farmer sortira son album «Emprise» le 25 novembre prochain.

Getty Images

Alors que son nouvel album «Emprise» sortira le 25 novembre prochain, la chanteuse Mylène Farmer est revenue dans une interview au «Journal du Dimanche» sur la genèse et les influences de ce projet.

Interrogée par le média français sur les thématiques qui découlent de ce prochain disque, celle qui donnera un concert le 17 juin 2023 à Genève s’est notamment exprimée sur la fin de vie.

«Je suis depuis très longtemps sensible à ce sujet. Demander qu’on assiste ma fin de vie est ce que je souhaiterais pour moi», a-t-elle déclaré. Par le passé, Mylène Farmer avait déjà abordé cette thématique, notamment dans son titre, «Dernier sourire», sorti en 1989.

Au cours de cet entretien, la chanteuse de 61 ans a aussi évoqué sa rencontre avec la psychologue Marie de Hennezel, connue pour son engagement à l’amélioration des conditions de la fin de vie, entre autres pour les personnes atteintes du VIH. L’interprète de «Libertine» a confié: «Il y a quelques années, j’ai rencontré Marie de Hennezel, femme incroyable dévouée à ces personnes qui ont tant besoin d’être soutenues et accompagnées.»

C’est donc tout naturellement que pour le «Journal du Dimanche», Mylène Farmer a révélé être en admiration devant les personnes du corps médical, mais pas que… «Les médecins, les chirurgiens qui sauvent des vies, les souffleurs de verre, les gens simples qui mettent du cœur à l’ouvrage», a-t-elle cité. En revanche en ce qui concerne les rencontres qui ont marqué sa vie, elle a nommé ses chiens et ses chats et «leur amour inconditionnel.»

Ton opinion